[11 septembre, soir] Convocation

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Dyonis Howksley de Frenn le Ven 26 Avr - 16:59

Spoiler:
Meh, je vais plus pouvoir torturer des gens comme bon me semble dans ma cave  :smii01:  Par contre proposer des lois et à comment les faire appliquer c'est cool aussi !


Pendant un instant de flottement, Dyonis voit le sieur de Rottenberg se terrer sut lui même, tout pensif, concentré sur une émotion difficile à décrypter. Soudain, l'homme disparaît de son champ de vision et se perd au milieu de la grande assemblée. Où est-il passé ? Oh qu'importe ! Le baron n'est pas mécontent d'être débarrassé de ce personnage très maladroit.
C'est alors qu'Emeryc de Wollenbach vient lui annoncer ses félicitations, avant d'évoquer le gâchis de la cérémonie, dont le seigneur de Frenn se serait bien passé.

"Je vous remercie." (Un temps) "En effet cela aura été une bien trouble soirée, pour une entrée en fonction."

Il sent le comte songeur devant les décisions du roi et lui-même partage un peu cet étonnement. Puis il se dit que Der Ragascorn doit sûrement vouloir assister à l'interrogatoire pour une affaire aussi grave. Et qu'au regard du protocole, il ne peut pas renvoyer tous ses nobles là, sur le champ, en pleine cérémonie qui est censée se poursuivre tard. Mais Dyonis ne doute pas que dès le lendemain à l'aube, le prisonnier serait soumis au bras de la justice et répondrait vite de ses actes.
Il a un plissement de lèvre curieux aux dernières suggestions de son interlocuteur, qui d'ailleurs s'interroge sur le déroulé précis des fonctions qui vont incomber au nouveau Premier Conseiller. A moins qu'il essaye de le provoquer et d'insinuer une incompétence du nouveau nominé, ou même de la Couronne ? Dyonis ne veut rien laisser entrevoir de cette interrogation et répond avec une grande neutralité, à laquelle il devra s'accoutumer :

"J'ai appris que mes missions seront essentiellement le conseil dans l'établissement des lois, et dans l’organisation de tous les moyens bons à les mettre en oeuvre. Quant aux fonctions de police, je les ai quelque peu occupées jusqu'à présent mais elles ne relèveront plus directement de mon ministère, à part bien sûr pour le rendu de la justice au sein de mon fief."

Il se retient d'ajouter que si cela ne tenait qu'à lui, le seigneur de Frenn se chargerait illico de la torture de ce prisonnier, comme il l'avait fait sur le jeune Tristan quelques jours plus tôt. Mais il ne s'amuserait pas à s'arroger cette fonction si le roi ne le lui demande pas, et apparemment Der Ragascorn entend attendre pour assister aux interrogatoires. C'est du moins l'explication la plus logique qui vient à Dyonis, au sujet du choix de temporisation du monarque. Mais peut-être ce dernier va-t-il donner de nouveaux ordres ? Dyonis se tient prêt à les écouter, à présent totalement redevenu concentré sur la situation, après le trouble passager que lui a causé l'annonce de l'arrestation de Lucie.
Oublier au plus vite cette sale affaire et que cette femme appartienne sous peu au passé, avec la mauvaise conscience du baron, voilà tout ce qu'il souhaite pour embrasser pleinement ses nouvelles fonctions et son projet.

"Je suppose que demain, dès la première heure du jour, toutes les mesures seront exécutées pour frapper juste."

Il n'en dit pas davantage, dissimulant sa frustration à ne pas avoir immédiatement le fin mot de cette intrusion et la possibilité de l'interrogatoire. Dyonis demeure très vague pour attendre, en regardant du côté du roi, d'autres ordres plus précis, ou bien de confirmer les hypothèses qu'il s'est intérieurement formulées. Il envisage aussi le fait qu'entamer un interrogatoire et faire sortir des informations maintenant, alors que de très nombreux nobles sont encore dans la place, pourrait aussi être imprudent.
Dyonis Howksley de Frenn
Dyonis Howksley de Frenn

Messages : 291
Date d'inscription : 18/11/2018
Age : 49
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Le Cent-Visages le Lun 29 Avr - 19:39

[Le roi s'aperçoit-il de la sortie suspecte d'Ulysse ?]
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Fatum le Lun 29 Avr - 19:39

Le membre 'Le Cent-Visages' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Audace' :
[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Echec10
Fatum
Fatum
Admin
Admin

Messages : 260
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 26
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://lapourpreetlaroue.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Lun 29 Avr - 19:46

Spoiler:
Mais il a une de ces chattes, Ulysse rire rire rire rire
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Le Cent-Visages le Lun 29 Avr - 20:32

Spoiler:
Je re-poste. J'avais oublié de réagir à une action de Dyonis.

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Der_ra10

Gérald Der Ragascorn, roi de Monbrina


Gérald Der Ragascorn suivit d'un œil froid la sortie des gardes avec le captif. Il ordonna au passage à ses hommes de doubler la garde autour du château, le temps de l'incarcération et de l'enquête. Il concevait une hâte rageuse à l'idée d'interroger l'individu mais il jugea inconvenant de renvoyer tous ses hôtes. Il souhaitait de plus assister directement à tout ce que dirait le prisonnier.
Son attention se porta sur la conversation entre Dyonis et Emeryc. Il laissa le conseiller répondre et expliquer ses fonctions, tandis que lui-même jugea qu'il n'avait pas à se justifier. Le monarque trouvera en revanche plus intéressant de consulter les seigneurs sur leurs hypothèses :

-- Un tel événement doit rester isolé dans notre Royaume et nous veillerons auprès de la garde à trouver qui en fut fautif par son laisser-aller. Avez-vous eu déjà affaire à des attaques de ce type dans vos domaines ? Que penseriez-vous quant aux origines de celle-ci ?

Puis, n'ayant pas loupé de noter ce message que venait de recevoir le seigneur de Frenn, dans son propre palais, de façon au mieux urgente, au pire suspecte, le souverain interrogea avec un regard appuyé :

-- Sieur, j'espère que nous ne rencontrez nul ennui ?


¤


Dans les cellules, les gardes n'auront pas montré de résistance devant l'éminent personnage qui s'était présenté. Le laisser opérer plutôt que de jouer les suspicieux leur sembla plus prudent : un ordre de Der Ragascorn ne se contestait pas. Ils s'écartèrent, mais demeurèrent tout de même dans les envions au cas où quoi que ce soir arriverait.
Du fond de son cachot, l'homme fait hurler ses chaînes en concert quand il surprend Ulysse devant les barreaux, frappant ceux-ci de toutes ces fortes. Une sueur froide dévala son front. De la transpiration gouttait de sa barbe, fendue par une bouche comme un simple trait bien fragile. Ses yeux rougis fixèrent Ulysse, avant de tomber au sol aussitôt, terrorisé. Il bafouilla :

-- Que... que voulez-vous ?
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Emeryc de Wollenbach le Lun 29 Avr - 20:57

La réponse de Dyonis fut convenue, attendue, et presque décevante. Emeryc ne se déconfit par pour autant. L'intervention du Roi, inattendue, piqua en revanche sa curiosité.

- Sauf votre respect, monseigneur, permettez-moi de suggérer l'éventualité que le "laisser-aller" dont vous parlez ne soit pas accidentel. Si j'étais un ennemi de la couronne avec l'outrecuidance de pouvoir penser vous duper et vous soutirer des informations pour un but quelconque, je ne lésinerais pas sur les moyens pour y parvenir. En l'occurrence, si quelqu'un avait le pouvoir de corrompre les gardes devant votre bureau, il aurait aussi celui de dévoyer ceux de vos geôles... ce qui explique en partie la réflexion dont j'ai pu faire part à messire de Frenn. Un temps. Mais veuillez pardonner mes pensées méfiantes. Sans doute tiens-je cela de ma mère. Elle a pu me raconter des histoires similaires, d'importance moindre bien entendu, s'étant produites au domaine du temps de mon père. Et... je ne serais pas surpris qu'elle vous ait partagé quelques anecdotes quant à son sens de la justice.

Le roi avait également remarqué la missive que venait de recevoir Dyonis. Mais personne à part lui ne semblait réagir à la fugue du duc... Peut-être pouvait-il parler de la seconde pour détourner le monarque de la première ? Faire part de cette nouvelle étrange aux deux éminences qui se tenaient en sa présence lui soulagerait la conscience et n'aurait rien de répréhensible ; et si cela permettait à Emeryc de souligner ses sentiments amicaux envers Dyonis en lui sauvant la mise par une telle distraction...

- Ce serait en effet fâcheux, affirma Emeryc en appuyant les propos du Roi. Le duc de Rottenberg avait également l'air très préoccupé tout à l'heure, et... Oh, il semble avoir pris congé de nous.
Emeryc de Wollenbach
Emeryc de Wollenbach
Famille de Wollenbach

Messages : 75
Date d'inscription : 14/10/2018

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Lun 29 Avr - 21:24

Ulysse contempla avec un amusement le captif se déchainait avec ses propres chaines. L'idiot ! Une brève inquiétude le traversa. Et si les soldats qui gardaient l'entrée arrivaient pour savoir ce qui passait ? Par prudente, le noble lança d'une voix forte et sévère :

Tout se passe bien ! J'ai la situation sous contrôle !

Ulysse laissa le captif s'épuiser. Il se lasserait bien avant lui le spectacle du désespoir le réjouissait toujours. Lorsque l'homme s’affaissa au sol, le noble se rapprocha mais resta à bonne distance malgré tout. Il ne fallait pas tenter un homme désespéré. dans sa rage, se sachant de toute façon condamné, il pourrait vouloir l'agresser. Sa main se resserra autour de sa canne, prêt à s'en servir.

Demain, une dure journée t'attend. Une longue journée de supplices destinée à te faire avouer les noms de tes commanditaires et les raisons de ton geste. Cela se terminera par une condamnation qui sera là aussi spectaculaire que douloureuse. allons, allons....

Il prit un temps de silence, ménageant le suspense, puis reprit :

Que dirais-tu de t'épargner cette sinistre journée ?

Sa main plongea sous sa veste et il sortit d'une des poches intérieure une petite fiole. A chaque instant de sa vie, depuis son usurpation, Ulysse ne se déplaçait jamais sans avoir plusieurs doses de poison. On ne savait jamais quand on pourrait en avoir besoin. Comme aujourd'hui. Il ouvrit la main et révéla au captif l'objet dans le creux de sa paume, prenant garde à ce que celui-ci ne puisse la saisir. Son autre main serrait sa canne, prêt à le repousser.

Si tu mélanges ceci à l'eau de ton pichet, en l'avalant tu t'endormiras paisiblement, sans douleur, et ton cœur s'arrêtera dans ton sommeil.  N'est-ce pas une mort préférable à celle promise demain ? Naturellement, cette opportunité n'est pas gratuite et tu sais déjà ce que j'exige en échange, n'est-ce pas ? Eh bien, mon garçon, fais ton choix.

Les yeux fixes du noble contemplèrent le captif derrière les barreaux, attendant le verdict qui ne pourrait être que positif. Quel fou accepterait d'être torturait s'il pouvait l'éviter ?
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Dyonis Howksley de Frenn le Ven 3 Mai - 10:33

Dyonis essaie de garder contenance quand le roi remarque le billet qu'on vient de lui apporter. Personne, absolument personne ne doit savoir ses accointances avec cette Lucie dont le baron s'est servi. Il a déjà prévu la réponse et affirme naturellement devant le roi - et Emeryc qui leur tient compagnie :

"Non, Votre Majesté, rien de bien ennuyeux, je vous remercie de vous en inquiéter. Une parente demande d'envoyer en urgence des hommes vers son domaine, en renfort contre quelques rebelles. D'où la précipitation avec laquelle ce billet me fut envoyé, mais les ordres sont donnés et l'affaire sera vite réglée puisque le temps n'a pas été perdu."

Cela serait crédible. Le hochement de tête adressé au messager pouvait passer pour accord donné à l'envoi d'hommes, et une proche rencontrait effectivement des ennuis avec une jacquerie à mater. Remous qui serait vite calmé. Le baron n'eut aucun mal à conserver son calme, avec l'idée que cette manigance appartiendrait vite au passé. Il se concentre alors que les questions de Der Ragascorn au sujet de l'intrusion de ce prisonnier.

"Dieu mercy, non Votre Majesté, je n'ai jamais eu à affronter un incident de cette nature en mon fief." (regardant vers Emeryc) "Contrairement à la mère de Messire apparemment qui semble, malheureusement, au fait de ce genre d'événements fâcheux ?" (il y a de la curiosité dans sa voix, à propos de cette mère et des incidents redoutés par Emeryc, d'après l'expérience de sa parente) "Pour ce qui est de cet homme là qui a tenté de dérober des informations aussi capitales, les ordres qu'il a tenté d'accomplir peuvent venir de n'importe qui et de n'importe quel coin de votre Empire. Peut-être très proche de vous, peut-être aussi loin qu'un gouverneur de quelque colonie souhaitant briguer une influence excessive. Plus vite aura lieu l'interrogatoire de ce captif, plus vite aurons-nous des pistes."

Et en cela, Dyonis partage la méfiance et l'impatience d'Emeryc : et s'il y avait des gens corrompus et complices dans le palais ? Une mise à la question rapide accélérerait les choses. Un fichu protocole empêchait donc Der Ragascorn de laisser ses invités pour aller assister à l'interrogatoire ? Ou alors il a de bonnes raisons de temporiser et de vouloir assister en personne à la question, mais c'est une curieuse stratégie. Peut-être pour ne pas risquer des fuites et des indiscrets parmi tous ces invités.

Le sieur de Wollenbach remarque alors à voix haute l'absence d'Ulysse et la fait savoir au monarque. Dyonis a un léger sourire cynique : cet imbécile de Rottenberg ne connaîtrait donc à ce point rien du tout au protocole et serait parti comme un malpropre ? Ou alors il cache quelque chose... Il guette la réaction du roi, en espérant qu'il va envoyer des soldats aux renseignements.
Dyonis Howksley de Frenn
Dyonis Howksley de Frenn

Messages : 291
Date d'inscription : 18/11/2018
Age : 49
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Le Cent-Visages le Ven 3 Mai - 11:37

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Der_ra10

Gérald Der Ragascorn, roi de Monbrina


Le monarque écouta, concentré mais distant, les conseils et confidences d'Emeryc au sujet du domaine familial et des possibles corruptions internes au palais. La réputation de sa mère en tant que femme de poigne et de pouvoir n'était plus à faire et, dans la suite des questions posées par le seigneur de Frenn, Der Ragascorn sera intéressé d'entendre les affaires à l'origine de tant de méfiance. Pour ce qui était du cas présent, le roi jugea en effet essentiel d'avoir au plus vite les aveux de l'interpellé, mais souhaitait assister à ceux-ci vue la gravité de l'affaire.

Il acquiesça au passage à la justification fournie par le Premier Conseiller au sujet du billet qu'il venait de recevoir, mais sans se montrer dupe du fait que le seigneur pouvait bien raconter ce qu'il voulait. Nulle relance ne sortit de la bouche du souverain -- car il serait bien fâcheux de démarrer avec de nouveau nominé par une démonstration ouverte de méfiance -- mais tous les prochains faits et gestes du baron de Frenn ne manqueraient pas d'être passés au crible par la couronne. Il s'agissait de s'assurer que l bon choix avait été fait.

Der Ragacorn allait reprendre la parole, quand le comte de Wollenbach fit remarquer la disparition du duc de Rottenberg. Le roi cacha son agacement : celui-là commençait très fort pour son entrée à la cour. L'institut où il avait grandi devait avoir omis de lui enseigner quelques petites choses en matière de politesse... Mais surtout la coïncidence était trop grosse pour passer inaperçu : le prisonnier se faisait engeôler, et immédiatement ensuite, Ulysse s'éclipsait. Rien de bien naturel là-dedans. Le roi leva la main et appela :

-- La garde ! (Un temps) Qu'on aille immédiatement aux renseignements : avez-vous vu sortir le duc de Rottenberg ? Sinon, qu'on le cherche. Immédiatement !

Il remit au capitaine de la troupe une bague comme preuve, auprès de tout le reste du château, qu'il menait bel et bien une recherche et posait des questions au nom du roi. Le militaire s'inclina bas et partit avec ses hommes dans son sillage, après un déférent :

-- A vos ordres, Majesté.


¤


En prison, le groupe de gardes n'osa pas revenir à la charge, devant le pouvoir que déployait ce duc. Et s'il disait vrai ? S'il agissait au nom du roi ? Curieusement, le noble n'avait rien sur lui pour le prouver mais les petits commis n'osèrent pas l'esclandre.
Le captif se redressa lentement, sur ses mains meurtries, après son moment de panique. Ses petits yeux fiévreux remontèrent le long de la silhouette du seigneur et s'écarquillèrent devant la fiole qu'il lui présentait. Du poison... Il avait entendu dire, oui, que certains Grands ne se déplaçaient pas sans ce genre d'armes, voire s'immunisaient eux-même à petite dose. Que décider ? Le souffle de l'homme accéléra.
Mais s'il n'y avait rien d'autre que du bluff et un liquide ordinaire dans ce flacon... et s'il prenait double peine le lendemain pour avoir parlé à un seigneur avant les interrogatoires officiels ? Il chassa vite cette hypothèse : le noble en face de lui savait bien qu'il serait dénoncé le lendemain si le captif restait en vie. Car quoi que disait le seigneur, il n'agissait certainement pas au nom du roi. Il ne le prendrait pas de cours sinon pour l'obtention d'aveux. Et que ferait cet individu des renseignements qu'il réclamait ?
Oh c'est pas mon problème, décida le prisonnier dans un hochement de tête fourbu. Il pouvait mourir cette nui-même et sans douleur. Mais le roi... que ferait le roi en découvrant, le lendemain, son captif mort et parti avec ce qu'il avait à dire ? Baste !

Il tendit une main tremblante et murmura :

-- C'est d'accord...
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Ven 3 Mai - 11:49

Un large sourire de satisfaction flottait sur le visage du duc. Quel délice de ressentir cette puissance, d'être devenu le tout lui qui n'était autrefois rien ! Face à son nom, son pouvoir, tous s'inclinaient. Le captif avait fait le seul choix logique : céder. Le visage du noble se déforma peu à peu et prit la forme d'un rictus moqueur. Il dut se retenir de ne pas rire au risque d'attirer l'attention des soldats. Pourtant , la situation ironique était si enivrante ! Lui, le misérable esclave qu'il avait été damait le pion au Roi ! Il regretta de ne pouvoir être là demain pour apercevoir sa mine déconfite. Le baron de Freen, lui, serait confronté à de sérieux ennuis dès les premiers temps de sa nomination. Ulysse se réjouissait de ce chaos qu'il allait provoquer. il espérait même aller plus loin encore et continuer à troubler toujours plus les affaires de la Couronne. Ce maudit Royaume qui avait voulu l'enchainer, le réduire à néant... Il tomberait peu à peu en miettes !

Face au captif derrière les barreaux, Ulysse lui adressa un sourire condescendant :

Eh bien, parle. Qui est ton commanditaire ? Quels sont ses buts ? Comment tout a été organisé ?
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Le Cent-Visages le Mar 7 Mai - 16:09

Le prisonnier sembla se concentrer sur les mots qu'il allait prononcer. Il roula des yeux, puis de la langue entre ses joues creusées, avant de bafouiller :

-- C'est... c'est pour le seigneur de... le seigneur de la Villardière. Il bosse à la gestion des colonies. Je... je sais pas grand chose de plus moi, je suis juste un exécutant. Il voulait les détails des derniers engagements financiers de la couronne, voilà. C'est ce'q' je sais. Voilà.

Son souffle accéléra. A l'autre maintenant de tenir sa promesse. Le captif pourrait en finir.

¤

Pendant ce temps, suivant les ordres royaux, la garde part aux renseignements à travers le palais. Aux sorties, notamment. Personne n'a vu filer le duc de Rottenberg. Il est donc encore dans les lieux, à n'en point douter. Des commis sont envoyés aux quatre coins du château prendre les informations quant à l'itinéraire suivi par l'homme. On apprend vite qu'il s'est dirigé vers les prisons, en invoquant un service que lui aurait réclamé le roi en personne. Les gardes n'ont pas besoin de longtemps pour comprendre qu'il y avait anguille sous roche et prirent le chemin de l'aile consacrée aux prisons.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Mar 7 Mai - 17:54

Ulysse jouait avec sa canne d'un air négligé, la faisant tournoyer nonchalamment devant la grille. Il écoutait en même temps les informations que livraient le captif et retenaient en particulier le nom du commanditaire. Voici un élément des plus importants ! Il ne s'attendait pas à obtenir plus. Il était naturel que le seigneur n'ait donné que peu de renseignements puisque celui-ci serait des plus exposé. Ulysse s'étonnait même d'obtenir le nom du noble ayant organisé le complot. A sa place, s'il devait trahir ainsi le Royaume, il formerait un réseau dont lui, sa tête, serait inaccessible aux subalternes.

A la fin du récit, Ulysse opina de l'air, d'un air indifférent.

Parfait. Voici de quoi récompenser ta loyauté.

Il ouvrit sa main et lui remit dans la paume la petite fiole. Ulysse se signa ensuite.

Que Dieu ait pitié de ton âme. Adieu.

Sur ces paroles, Ulysse se retira sans accorder un autre regard pour le captif qui appartiendrait bientôt à l'histoire ancienne et s'avança pour quitter les prisons.

[lancer de dés :  Ulysse est-il appréhendé en sortant ?]
Réussite : il l'est 2chec : non


Dernière édition par Ulysse de Rottenberg le Mar 7 Mai - 17:55, édité 1 fois
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Fatum le Mar 7 Mai - 17:54

Le membre 'Ulysse de Rottenberg' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Audace' :
[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Rzouss10
Fatum
Fatum
Admin
Admin

Messages : 260
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 26
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://lapourpreetlaroue.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Emeryc de Wollenbach le Dim 19 Mai - 19:11

Emeryc ne manqua pas une miette des échanges entre Dyonis et le roi. Lorsqu'il se fit interpeler vis-à-vis des histoires de sa mère, il intercala dans la conversation, sans n'interrompre personne :

- Je pourrais raconter bien des choses sur Madame ma mère, mais une soirée entière ne suffirait sans doute pas à écailler la surface des choses qui pourraient être dites.

Il n'eut rien à redire sur la justification qu'avait donné Dyonis au roi quant au message précipité qu'il avait reçu ; quoi que la coïncidence temporelle était amusante en soi. Probablement demanderait-il à certains de ses hommes d'enquêter de loin sur l'entourage du nouveau Premier Conseiller pour vérifier la véracité de cette histoire de révolte.

Lorsque le roi réagit à sa remarque faussement innocente en appelant la garde, Emeryc réprima un sourire. S'il avait réussi à provoquer des doutes aussi rapides chez le monarque, sans doute en avait-il déjà de base lui-même. Cet Ulysse, tout duc qu'il était, avait su passer en une soirée au devant de la scène politique ; mais probablement pas de la manière que convoitaient en général les nantis de ce monde.
Emeryc de Wollenbach
Emeryc de Wollenbach
Famille de Wollenbach

Messages : 75
Date d'inscription : 14/10/2018

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Dyonis Howksley de Frenn le Dim 2 Juin - 11:31

Dyonis reste impassible : sa justification semble avoir convaincu. En apparence du moins, pour ce soir. Tant mieux. Il s'agit surtout à présent de guetter de près l'affaire ce cet intrus. Le Premier Conseiller écoute avec satisfaction le monarque donner des ordres quant au sieur de Rottenberg. Le comportement de ce dernier est plus que suspect. Pourvu que les gardes lui mettent rapidement la main au collet et qu'Ulysse revienne s'expliquer. Inspiré par cette perspective, il glisse à Emeryc de Wollenbach dans un demi-sourire :

"Les retrouvailles avec le sieur de Rottenberg, quand les gens d'armes le prendront Dieu sait où dans le palais, promettent d'être fort intéressantes."
Dyonis Howksley de Frenn
Dyonis Howksley de Frenn

Messages : 291
Date d'inscription : 18/11/2018
Age : 49
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Sam 8 Juin - 13:24

Spoiler:
Oh, ça ne sent pas bon pour mon connard ? clown

Toutes ces précieuses informations à l'esprit, Ulysse méditait longuement en avançant sur le chemin qui le ramenait à l'entrée de la prison. Que faire de ces éléments ? Tout rapporter au Roi, comme un gentil chien dressé ? I9l lui attribuerait peut-être une belle faveur. Néanmoins, l'idée lui déplaisait. Il aurait préféré rencontrer ce fameux seigneur de la Villiardière, sonder son âme et décider ou non de lui apporter son concours ou de le faire tomber. Il ne trancherait pas tout de suite. Ce n'était son intérêt. Après tout, son seul véritable but était de causer le chaos au sein de ce maudit Royaume.

Au bout du chemin, Ulysse arriva derrière derrière les gardes et se signala en faisant montre de sa belle prestance.

Voilà, messieurs, j'ai terminé. Excusez donc du dérangement.
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Le Cent-Visages le Sam 8 Juin - 21:50

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Der_ra10

Gérald Der Ragascorn, roi de Monbrina


Der Ragascorn accueillit la remarque du sieur de Wollenbach d'un rire bref - presque complice tant il connaissait la personnalité de la mère en question. Il ajouta pour la forme :

-- Nous ne l'avons pas vue à la Cour depuis quelques temps, il serait agréable de l'y convier prochainement.

La remarque de Dyonis lui fit froncer les sourcils et il attendit avec hâte le retour des gardes avec Ulysse de Rottenberg, donnant en attendant le change par son masque avenant et cérémonieux.


¤


Les recherches menèrent les gardes du roi devant les cellules, où ils cueillirent Ulysse. L'un d'eux pointa sa lance et déclara :

-- Messire, vous me voyez contraint de vous ordonner de me suivre auprès de Sa Majesté.

L'ordre figea les deux soldats qui gardaient la prison et avaient laissé entré Ulysse sans poser de question. Ainsi, il avait menti et n'était en rien envoyé par le souverain. Ils reculèrent, sans trop savoir où se mettre, et d'un regard entendu commandèrent au seigneur de Rottenberg d'obéir aux émissaires. On l'entraîna en chemin retour vers la grande salle où se tenaient Der Ragascorn et ses invités.

De son côté, le prisonnier attendra le départ du noble pour se dépêcher d'avaler son poison, mélangé à sa ration d'eau. Il ferma les yeux, s’allongea et soupira, soudain soulagé. La mort viendrait sans douleur. Il décida cependant, avant de disparaître, de laisser un petit indice derrière lui quand on trouverait son cadavre... L'homme disposa ostensiblement la fiole vide près de lui. Les soldats devineraient aisément ce qui venait d'arriver.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Sam 8 Juin - 22:36

En apercevant les soldats qui annonçaient l'ordre du Roi de le ramener séante tenante dans la salle de réception, Ulysse réprima une grimace. Ainsi on avait finalement remarqué son absence ? Il avait espéré que tous soient absorbés par les mondanités et oublient ainsi son existence. Comment se sortir du piège ? Il allait falloir jouer finement pour duper le monarque. Il avait cependant un plan. Un plan qui sèmerait une belle anarchie parmi tous ces prétendus puissants.

Simulant un air d’innocence, Ulysse adressa un sourire aux gardes :

Vraiment ? je vous suis, messieurs. allons-y donc.

Sans arborer la moindre nervosité, il attacha ses pas à ceux des gardes, semblant avoir bonne conscience, comme si aucune faute n'entachait ni sa conduite ni sa respectabilité. De retour dans la salle, il s'avança vers le souverain la tête haute et s'inclina de manière très légère, joyeux comme un enfant :

Votre majesté, quel honneur que vous me faites ! Envoyer vos gens me chercher... Je ne sais comment vous remercier !

Derrière la façade de la naïveté se dissimulait un sourire narquois. Ulysse se tenait prêt à jouer la pièce.
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Dyonis Howksley de Frenn le Ven 12 Juil - 10:17

Dyonis reste impassible mais au fond de lui, il est outré par l'insolence démente dont s'amuse à faire preuve le sieur de Rottenberg à son retour dans la grande salle. Ainsi encadré de gardes, il devrait plutôt se faire tout petit ! Le baron devine qu'il a essayé des plans peu recommandables et a été surpris dans ses manœuvres. Le seigneur de Frenn ne dit rien (car le protocole lui interdit de parler avant le roi) mais adresse un regard noir à Ulysse et jubile d'avance d'entendre le détail de ses exactions. Il croise significativement les bras et adresse un regard quelque peu complice au sieur de Wollenbach, aux yeux de qui Ulysse ne dit pas non plus grand chose qui vaille.
Dyonis Howksley de Frenn
Dyonis Howksley de Frenn

Messages : 291
Date d'inscription : 18/11/2018
Age : 49
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Le Cent-Visages le Mar 10 Sep - 21:24

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Der_ra10

Gérald Der Ragascorn, roi de Monbrina


L'attitude du sieur de Rottenberg, quand les gardes le ramenèrent, excéda Der Ragascorn, quoiqu'il demeure stoïque et sévère, ne montrant rien. Les yeux polaires du roi se clouèrent à lui.

-- Vous n'avez guère à nous remercier, duc, rétorqua-t-il d'une froideur sans appel. Les gens d'armes ont agi comme il convenait. Pourrions-nous savoir la raison qui vous a fait quitter cette réception sans aucun égard envers le protocole et tous ces Messieurs ?

Ses yeux se dirigèrent vers le seigneur de Frenn et le comte de Wollenbach auprès de lui. Le sourire narquois de l'impertinent est aussi grossier qu'inconvenant. Cet individu a décidément manqué beaucoup trop de leçons de maintien dans sa formation aristocratique. Alors que le souverain attendait ainsi des explications de l'hôte qui désormais était davantage accusé qu'invité de marque, un intendant approcha. Il se courba profondément, attira l'attention du roi et lui glissa quelques mots à l'oreille. Le visage de Gérald Der Ragascorn se durcit encore davantage et il ajouta de nouvelles interrogations à la liste déjà bien lourde pesant sur Ulysse :

-- En quoi nos prisons vous intéressent à ce point ? De quel droit avez-vous prétendu que nous vous y avions envoyé ? Vos arguments auraient grand intérêt à être solides.

Autour, les invités s'étaient massés et suivaient la confrontation avec un mélange de curiosité, de consternation et dépit pour cette soirée gâchée par l'importun.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Ulysse de Rottenberg le Mar 10 Sep - 22:17

L'attention générale de la pièce entière se centralisait sur sa seule personne. Malgré la position délicate qui était la sienne, Ulysse se glorifiait de ces regards. Lui, cet ancien enfant de rien attirait les yeux de tous ces personnages prétendument si importants. Autrefois, aucun n'aurait posé un regard sur le petit bouseux qu'il avait pu être. Tous l'auraient ignoré. Quel magnifique ramassis d’hypocrites ! Il fallait cependant jouer finement si Ulysse désirait survivre. Retenant un sourire narquois, l'usurpateur arbora un visage confus.

Ah... Cela ne se fait pas... On ne peut pas quitter la réception sans le signaler, c'est cela ? Je... je ne savais pas. Mon éducation a été... mon honorable père ne fréquentait pas souvent les salons et le monde. Il nous laissait libre. Après sa mort tragique, j'ai été... On m'a... Mon éducation n'a pas été, j'imagine, bien reprise. Excusez-moi de ces fautes et mettez-les sur le compte de mon inexpérience.

Tout en s'exprimant, Ulysse adoptait l'intonation d'un enfant pris en faute, simulant une pitié qui l'exaspérait intérieurement. S'écraser aussi bas ne lui rappelait que trop sa servitude passée. il contrôla cependant ses nerfs et poursuivit en mimant toujours la confusion et la désolation.

Mes voyages dans les colonies ne m'ont pas aidé à apprendre de meilleures manières. Mais j'essaierai de m'y faire. Peut-être... Peut-être, votre Majesté pourra me conseiller une personne pour m'enseigner ces choses qui me manquent ?

Ulysse feignait toujours la plus grande humilité. Au même moment, un intendant vint faire un rapport à voix basse au Roi. Sans nul doute, le rapport de son intrusion dans les prisons. Cela s'avéra juste. Le Roi lui demanda d'un ton sec la justification de sa présence en ces lieux. L'usurpateur se décida à bredouiller :

A nouveau, je ne pensais pas à mal. Ces situations.. Lors de mes aventures au Nouveau Monde, j'ai eu l'occasion d'aider les gouverneurs de cette manière. Alors... Alors je pensais vous aider, recueillir des informations. malheureusement, cette fois, ça n'a pas marché. Je ne pensais pas que c'était interdit, vraiment Excusez-moi, majesté.

Baissant les yeux, Ulysse espéra que cet exercice de contrition serait efficace pour le tirer d'affaire.

Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[11 septembre, soir] Convocation - Page 2 Empty Re: [11 septembre, soir] Convocation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum