[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Jeu 25 Avr - 19:36

12 Septembre 1597, dans le début de la matinée


Thierry s'éveilla, couché sur le lit peu confortable de la cellule aménagée pour les gens de bonne qualité, et battit lentement des yeux. Son regard fixait le plafond sinistre au-dessus de sa tête et se perdait dans une tâche marron au milieu de la peinture grisâtre. Ses pensées recommençaient à le tourmenter. Comment tout le monde allait ? Irène... Grace.... Alex...  Claire... L'incendiaire avait été arrêtée. Irène et Grace étaient saines et sauves. Et ses enfants ? Attendaient-ils encore à la taverne ? Non, Claire avait dû retourner chez son maître. Et Alex ? Un rictus cynique défigura son visage. Depuis quand fils obéissait-il à ses consignes ? D’un autre côté, en sortant, il avait dit avec ironie, plutôt agacé de son comportement, de ne pas rester à la taverne vu que ce maudit garçon faisait systématiquement l'inverse de ce qu'il lui demandait. De toute façon, même s'il avait obéi, au bout d'un moment, il aurait dû rentrer. Il ne pouvait pas coucher à la taverne !

S'asseyant au bord du lit, Thierry ressentit les effets de la nausée au bord des lèvres. Son ventre se nouait. Plaquant les mains contre son front, il soupira. Sur quelle case, la roue de son destin s'arrêterait ? Les Parthes avaient-elle de coupé le fil de sa vie ? Alex... Claire.. il ne les avait pas encore mis en sûreté. Il pouvait mourir tout de suite. Ses enfants devaient être reconnus et retrouvés les droits de leur naissance avant qu'il n'accepte de disparaître de plein gré.

Son regard se posa sur les barreaux à la fenêtre. Cette pièce avait beau être confortable : une cellule restait une cellule. Cette réclusion prolongée commençait le hantait et à réveiller les angoisses enfouies. Il se revoyait au monastère, dans cette salle sinistre et froide où il dormait, dans le cachot où on le laissait à l'isolement... Il ne supportait ni la solitude ni l'enferment. S'il ne quittait pas ce lieu vite, il deviendrait fou.

Thierry se leva et marcha vers la fenêtre, attrapant les barreaux entre ses mains. Sa tête se posa contre le rebord, désespéré. des larmes humides mouillèrent ses yeux. Dehors, le soleil brillait. Sa peau le sentait. Dehors, des passants circulaient, discutaient. Une vie paisible s'agitait là à l'extérieur. Il pourrait tendre la main à travers les barreaux mais la liberté se serait aussi insaisissable que ce vent qui s'échappait entre ses doigts. Il finit par s'effondrer contre le mur et se recroquevilla sur lui-même.
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Irène d'Aubeville le Mer 1 Mai - 20:32

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Joseph12

Joseph Cassin, 33 ans

Joseph dévala l'escalier, peut-être même trop vite pour le petit qui maintenant le suivait un peu au pas de course. Il n'avait pas de temps à perdre ! Si ce baptême pouvait avoir lieu aujourd'hui, ce serait pour le mieux. Il respecta les conditions du garde près de la porte et s'approcha à une distance raisonnable.

- Mon père ? J'aurais à vous parler...
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville

Messages : 294
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Mer 1 Mai - 21:26

La tête posée contre les barreaux, Thierry se désespérait de sortir. Il n'osait plus regarder par la fenêtre et contempler l'extérieur. Il ressentait un tel vide en lui, comme il n'avait pas connu depuis des très longues. Il sursauta brusquement en entendant une voix. Quelqu’un s'adressait à lui ? Enfin ! Enfin, il n'était plus seul !

Rapidement, le visage défait, Thierry gagna la porte et observa l'homme qui lui rendait visite. Il lui adressa un sourire bienveillant, le recommandant instinctivement à Dieu pour lui apporter ce soutien.


"Bonjour, monsieur. Êtes-vous ici pour m'interroger ? Que puis-je vous apprendre ?
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Irène d'Aubeville le Jeu 2 Mai - 21:36

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Joseph12

Joseph Cassin, 33 ans

Joseph tâcha de lui rendre son sourire. Il était dans un sale état. Joseph secoua la tête.

- Oh non, je laisse ça à mes collègues. Je ne suis qu'un très humble général et aussi le frère d'Irène. J'crois bien que vous la connaissez. Je suis venu parce que j'aimerai bien savoir qui vous avez mis là et ce que vous avez fait. j'aimerai bien vous sortir de là, on a encore un baptême à faire.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville

Messages : 294
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Jeu 2 Mai - 21:54

Thierry sursauta en entendant le nom d'Irène. Irène.. Ce nom lui faisait sortir le cœur de sa poitrine et sang battait aux tempes.

"Irène ? Irène... comment va t-elle ? Elle... Alex m'a dit, hier, qu'elle aurait eu un malaise, suite à sa grossesse. Elle.. a -elle vu quelqu'un ? je connais une excellente accoucheuse, la meilleure de toutes, la vieille Maria qui vit dans la rue des Hérauts au-dessus d'un maréchal-ferrant. Si elle aurait besoin, les grossesses des femmes peuvent.. N'hésitez pas."

Le prêtre sentit brusquement son empressement suspect et se reprit, dissimulant autant que possible son trouble. il reprit, plus calme :

"Je vous prie d'excuser mon emportement. Votre sœur, je ne l'ai rencontré que depuis peu mais elle est une amie très chère, qui m'a rendu d'importants services et c'est une si belle âme, si bonne. Je m’inquiétais beaucoup à son sujet depuis que je suis ici. Ah.. pourquoi suis-je ici ? c'est... Tout d'abord, je dois vous confesser que je suis mauvais prêtre, en dehors de mon office, je me montre faible, incapable de dompter ma chair. J'ai.. j'ai rompu à maintes reprises mon vœu de chasteté. J'ai même eu un fils"

A cette pennée, Thierry déglutit. Son fils. Sa fille. Où étaient-ils ? Comment allaient-ils ?

"Mon fils Alexandre.. Est-il rentré chez Irène ? J'ai aussi une fille, que j'ai eu avant de prononcer mes vœux, que j'ai confié à ce que j’espérais une famille de confiance et que j'ai retrouvé esclave. Elle se nomme Claire et et est chez messire de Wollenbach. sauriez-vous renseigner si elle y est retournée et va bien elle aussi ?"

Thierry sentait que ses angoisses allaient le consumer à petit feu. il devait poursuivre son histoire et conter le moins abordable mais le rendre présentable. Ou sinon...

"Je me suis retrouvé avant ici car j'ai dénoncé lcelle qui a incendié mon presbytère. Elle... Elle se trouvait chez votre sœur, la mettait en danger... ellea vait déjà tant d'ennuis à mon fils. je devais la protégé. J'ai foncé ici la prévôté et.. Apparemment, cette femme aurait adressé un témoignage indamant sur moi ou quelque chose comme ça. je ne sais trop."

Il jugea bon d'arrêter là l'histoire. Mieux falalit garder les arguments tissées par Beckie pour les juges qui allaient l'interroger. Il inclina la tête d'humilité.

"C'est tout ce que je peux dire. J'aimerais être parmi, officier ce baptême, surtout à de pauvre petit Ludovic qui vit depuis trop long sans la grâce de notre Seigneur, mais.. Mais je ne sais quand je sortirai. Malheureusement. Vous... Vous aurez la possibilité de me libérer ?"

Le prêtre le fixa avec un regard plein d'espoir, n'osant cependant trop y croire.
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Irène d'Aubeville le Ven 3 Mai - 20:19

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Joseph12

Joseph Cassin, 33 ans

Joseph s'étonna d'une réaction soudain et tempéra avec ses mains.

- Bien, elle va bien. Il en faut plus pour mettre ma sœur à terre vous savez.

Il accepta volontiers ses excuses. Mais bon, au moins, il comprenait pourquoi sa sœur l'avait choisi, il avait certaines similitudes avec le père Jacques. Il écouta ensuite attentivement son cas. Il haussa un sourcil. Un fils ? Au moins il l'avouait. Il avait croisé des prêtres bien moins honnêtes et qui lui paraissaient plus débridés. De toute façon Joseph n'approuvait pas fondamentalement la rigidité dans laquelle on avait élevé son frère. Si Dieu punissait absolument tout, personne n'irait au paradis et cela lui semblait absurde.

- Alexandre dites-vous ? Ça ne me dit rien, j'ai juste ramené un petit gars que Matthieu avait volé le matin même. heureusement, je suis arrivé à temps.

Il sentit une détresse particulière lorsqu'il parla de sa fille.

- Ah, je peux bien essayer. Claire vous avez dit ? J'essayerai de m'en souvenir !

Il fronça les sourcils lorsque Thierry lui dévoila toute l'affaire.

- Ah ! Mes gars m'ont rapporté cette histoire. Sale affaire...

Il se gratta la barbe lorsque Thierry lui parla de cette accusation. Parole contre parole. Cela pouvait durer longtemps. Ludovic, il était vrai avait besoin d'un baptême même si son petit neveu était déjà solide comme les hommes de sa famille. Joseph se tourna alors vers le garde.

- Dites l'ami, y a-il moyen de faire sortir ce prêtre sous caution ?
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville

Messages : 294
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Ven 3 Mai - 21:52

Un soulagement gagna Thierry. Au moins, Irène allait bien. C'était déjà un excellent point. Tout n'allait peut-être pas si mal. Joseph le détrompa brusquement en rapportant que Tristan avait été emmené hier par ce maudit cardinal et ramené par l'autre frère dans un piteux état. Il laissa échapper un long soupir, se sentant encore plus au bord du gouffre.

"On ne peut pas dire que votre frère l'ait volé. Si cela... Tristan, comme mon fils, ont tous deux été acheté par votre frère Matthieu. Il a eu la gentillesse, quelque peu forcé, certes, par votre sœur, de les lui laisser. Mais d'un point de vue, il peut les récupérer à n'importe quel moment. Tristan... Que lui a t-il fait ? Seigneur... Et que va t-il faire d'Alex ?

Machinalement, il traça un signe de croix, suppliant Dieu, son fils et la Vierge de veiller sur son enfant et de lui épargner ces tourments. il préférait que Tristan prenne tout et que son petit Alex n'ait rien. Ce n'était pas juste. Et alors ? il ne devait rien à ce petit infirme. Son enfant passait en premier et ce serait toujours ainsi.

Après un temps de réflexion, Joseph se recula et héla un soldat. Thierry tressaillit en l'entendant proposer sa liberté sous caution. Il se signa et pria à nouveau de toutes ses forces. Qu'il sorte, oui ! Par pitié ! Il ne supportait pas une heure enfermé ici !
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Le Cent-Visages le Sam 4 Mai - 23:12

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Agent_10


Agents du guet royal


Le garde entendit le général l'appeler et lui poser cette question. Il fronça les sourcils et grogna :


-- S'il sort, ce ne sera que pour un affaire urgente, et en compagnie de quatre soldats qui le ramèneront ici une fois la chose réglée. De quoi s'agit-il ?
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Irène d'Aubeville le Dim 5 Mai - 10:20

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Joseph12

Joseph Cassin, 33 ans

Joseph secoua la tête à la précision du père Thierry quant aux esclaves.

- En attendant il les maltraite. C'est pas c'que j'appelle un bon maître.

Il soupira en repensant à l'état où il avait trouvé Tristan. Ce n'était pas très bon. Il préféra alors plutôt donner son attention au garde qui lui répondait. Il se gratta la barbe.

- Eh bien voyez-vous, on parle de ce prêtre comme étant très bon, alors ma soeur a demandé ses services pour baptiser mon neveu. Le pauvre est déjà né depuis plusieurs jours et n'a toujours pas de baptême. Voyez-vous, ma pauvre soeur a peiné pour trouver un jour et surtout un prêtre. Le baptême était censé avoir lieu aujourd'hui alors...

Il tenta de faire des yeux innocents comme savait le faire ses petites filles. Il espéra que sa légère exagération passerait.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville

Messages : 294
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Dim 5 Mai - 10:52

Thierry poussa un long soupir à l’évocation de cette maltraitance contre laquelle il ne pouvait rien faire. Il haussa les épaules dans un air de fatalisme.

"Que voulez-vous y faire ? Votre frère est.... têtu. Il est leur maître et je n'ai pas eu l’impression qu'il les lâchera. Le mieux à faire c'est de bien se mettre avec lui pour espérer qu'il les laisse les plus souvent chez votre sœur. Alex... s'il savait ses origines, s'il savit que je suis... qu'il est... Votre frère serait capable de le tuer je suis sûr tant il penserait que c'est un pêché sur pattes."

Le prêtre ressentit un profond désespoir lorsque le soldat révéla de quelle manière il pourrait sortir et surtout qu'il lui voudrait ensuite revenir dans cette maudite cellule. Il s'en désolait déjà. Quelques heures de liberté pour retourner ensuite en Enfer. Il frissonna. Irène.. le baptême du petit Ludovic.. Serait-ce un si bon cadeau à leur offrir qu'une messe encadrée par des soldats ? Il inclina  la tête, défait.

"Il ne faut peut-être pas insister, monsieur. Un baptême organisé au milieu de soldats... Votre sœur l'apprécierait ? Serait-ce un bon souvenir ? Peut-être... Peut-être que votre frère pourrait s'en occuper finalement ?

Thierry découvrit ensuite le manège auquel se livrait Joseph qui fit naitre malgré lui un petit sourire. Son attitude lui rappellait un peu celle de Grâce. il murmura, légèrement moqueur :

"Vous êtes bien l'oncle de votre nièce, vous."
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Le Cent-Visages le Dim 5 Mai - 18:57

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Agent_10


Agents du guet royal


Restant neutre vis à vis du reste de la conversation, le garde répondit aux attentes quant à l'éventuelle sortie sous caution du père d'Anjou.

-- Oh... Seigneur Dieu, s'il s'agit d'un enfant à baptiser en effet, cela relève d'une urgence. Il ne s'agirait pas que ce petit demeure plus longtemps hors du Corps du Christ et risque les limbes. Le père Thierry va sortir d'ici contre trente rilchs, et le temps de célébrer le baptême. (un temps, soucieux de la crainte du prêtre) Les hommes d'armes resteront autour de l'église, ils ne troubleront pas ce qui se jouera dans ce lieu saint.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Irène d'Aubeville le Dim 5 Mai - 20:12

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Joseph12

Joseph Cassin, 33 ans

- Ah ça, têtu, il l'est ! Colérique surtout... depuis qu'on est minots.

Lorsqu'il fut sur le point d'abandonner, Joseph fronça les sourcils. Le laisser là ? Hors de question. Ils avaient dit aujourd'hui, ce serait aujourd'hui ! Et puis Juan aurait fait tout le voyage pour rien...

- Ah ! Si c'est Matthieu ce sera encore pis, Irène a horreur de ses sermons, surtout si les garçons l'accompagnent.

Cependant, le garde sembla attendre raison. Joseph sourit en sortant immédiatement sa bourse.

- Un grand merci mon brave ! Sûr que la Vierge vous le revaudra !

Il hocha la tête quant à sa proposition que les gardes restent à l'extérieur. Il sortit les pièces promis et attendit sagement que le garde permette au prêtre de sortir. Il fit également un clin d'oeil au prêtre en l'entendant faire le rapprochement avec sa nièce.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville

Messages : 294
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Dim 5 Mai - 21:11

Thierry marqua un regard d'entendement l’évocation du caractère colérique et entêté du cardinal. Pourquoi avait-il fallu que ce soit lui le maître d'Alex ? D’un autre côté, le gros Monthoux n'aurait pas été mieux. Alex... Il devait vite sortir de cette situation et réussir à faire reconnaitre ses droits de naissance. Ou sinon.... Le prêtre a un sourire malgré quand Joseph rapporta que Irène ne voudrait point de son frère pour baptiser son fils.

"C'est vrai. Irène serait.. Je n'ai pas envie de al revoir ici car elle aurait tué son frère à la messe de baptême de son fils.

L'ironie lui était venue seul. Comme toujours. Il écouta al suite de la transaction et hocha de al tête. Au moins, il aurait un peu de liberté dans son église et pourrait librement retrouver les siens. Il pria pour revoir son fils et le serrer dans ses bras. Thierry tiqua cependant en apercevant Joseph payer sa caution.

"Je vous rembourserai cet argent, messire."

Spoiler:
On se afit un petit RP où ils marchent jusqu'à L'église / Irène ? Ca pourrait être sympa les faire discuter nos deux petits Very Happy
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Irène d'Aubeville le Dim 5 Mai - 21:34

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Joseph12

Joseph Cassin, 33 ans

Joseph haussa les épaules avec un sourire amusé. Il fut ravi de voir le prêtre sortir.

- Oh, pour l'argent ce n'est pas bien la peine, gardez-le vôtre. Pauline ne m'en voudra sûrement pas !

Spoiler:
Oui sortons, surtout qu'un certain Juan doit faire son entrée en scène Wink
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville

Messages : 294
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Dim 5 Mai - 21:37

Thierry accorda un pâle sourire à Joseph en sortant de la cellule.

"Merci. Décidément, les prêtres ne font que recevoir l'aumône. ce n'est pas comme ça que j'ai été élevé..."

Spoiler:
D'accord !
je vais crée un topic sur la grand place alors ^^
Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Thierry d'Anjou le Mar 2 Juil - 23:14

12 Septembre, vers la fin d'après-midi


Le macabre retour dans la sinistre assombrissait l'humeur du prêtre. Revenir à la solitude glaciale, après ce bain de lumière, était horrible. Les angoisses se réveillaient. Les ombres lointaines se mouvaient de ces souvenirs. Il se laissa choir sur le lit et resta prostré. Quand sortirait-il à nouveau ? Quand recouvrirait-il véritablement la liberté ?

Essayant de se secouer, Thierry se leva en invoquant les images de ses enfants soudés l'un à l'autre sur le banc de l'église. Le sourire lui vint vite. Contempler cette belle vision dans son esprit lui redonnait le sourire et des forces. Il se promena ici et là entre les quatre murs de sa cellule, allant ici et là, ses pas se déplaçant au hasard de ses pensées. Il s'arrêta quand un garde vint lui apporter le repas. Cela n'était pas son ordinaire mais assurément mieux que le vulgaire brouet que l'on servait aux prisonniers moins prestigieux. Il remercia le soldat puis s'installa à table afin de se rassasier du potage de légumes, du fromage et du pain. Son estomac grondait fort et il se refusait à le laisser jeûner. Cela lui remémora le sinistres paroles du cardinal. La nourriture terrestre serait vile ? En voilà un qui n'avait jamais eu à souffrir de la faim ! Ce souvenir réveilla sa colère dormante et lui fit renverser son verre de vin sur sa soutane.

Pestant de sa maladresse, Thierry saisit son mouchoir de sa poche pour vite éponger la tâche et sentit à cet un instant un papier plié en deux. Malgré sa curiosité, il prit le temps de nettoyer sa tâche et de terminer son repas tranquillement. Si quelqu'un avait glissé un message à son intention , comme il le devinait, si discrètement, il ne fallait pas en donner le soupçons aux gardes.

Après son repas, Thierry abandonna le plateau puis alla s'agenouiller devant le crucifix, tournant ainsi le dos à la porte. Si un garde passait, il ne le verrait pas consulter la mystérieuse feuille. Rapidement, le prêtre l'étala au sol puis se mit en position de prière. Son regard déchiffra en même temps. Cette écriture.. Celle d'Alexandre.

"Papa... Je suis navré que tu ais été emprisonné à cause de cette affaire, à cause de moi. Encore une fois, je ne fais que t'apporter des problèmes. Tout cela car j'ai écouté cette maudite femme, que je l'ai suivi, que j'ai voulu l'aider.. Je ne suis qu'un imbécile. Mais je vais me rattraper. Cette fois, ce sera à mon tour de te protéger. Je suis passé à l'église prendre l'argent que tu désirais utiliser, jointes aux économies d’Irène, pour m'acheter et je l'ai donné à la tavernière de l'Ours Noir en échange d'un témoignage de bonne moralité à ton égard et surtout qu'elle dise ne pas t'avoir vu à son établissement durant toute la journée du 12 Septembre. Cette maudite femme aura beau prétendre le contraire : le témoignage d'une commerçante aura toujours plus de poids que sa parole de misérable. J'espère que tout pourra s'arranger en ta faveur. Porte-toi bien, papa, et sors bientôt en bonne santé. Ton fils Alexandre qui t'aime."

A la fin de sa lecture, Thierry sentit les yeux le piquer, ému par cette magnifique preuve d'amour que lui offrait son fils. Il regrettait de ne pouvoir la conserver. Néanmoins, il savait que les gardes ne devaient jamais la trouver ou Alexandre aurait lui aussi des ennuis. Un esclave... Ce mot le faisait frémir d'effroi. Il lui fallait le protéger, comme son fils tentait de faire de même.

En quittant sa posture de prière, le prêtre saisit la feuille entre ses mains et la froissa vite. Il s'avança ensuite avec lenteur vers la fenêtre et s'appuya au rebord. Thierry leva alors le papier roulé dans le creux de sa paume et le fit disparaitre dans sa bouche. Il resta là longtemps à contempler l'extérieur, le regard mélancolique, tout en mâchonnant. Son esprit songeait à son fils. Alexandre semblait commencer à mûrir et à réfléchir à des plans construit. Finalement, il n'avait peut-être moins à s'en faire à son sujet...


Thierry d'Anjou
Thierry d'Anjou
Prêtre

Messages : 378
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 46
Localisation : Brakteen

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté Empty Re: [12 Septembre 1597] Réveil à la prévôté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum