[12 Septembre 1597] La bibliothèque

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Le Cent-Visages le Sam 11 Mai - 10:48

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Jzorzo11


Jérémie Torrès, esclave, 19 ans


Le rythme plus calme de son souffle disait l'apaisement que ces soins procuraient à Jérémie. Il écouta avec intérêt et admiration l'histoire des malheureux Rottenberg.

-- Quelle tristesse que les meilleurs soient ceux que l'on tue ici-bas. Pauvre feu-Ulysse.

Il avait ajouté "feu" à dessein, avant de répondre à l'étonnement de William, en plantant ses yeux dans les siens :

-- Ce que je vais vous dire va vous étonner mais je vous jure sur ma foi, et ce qu'il me reste d'honneur, dire ni plus ni moins que la vérité. Ulysse... Enfin, celui qui porte les habits et la peau de l'héritier de Rottenberg... Ulysse donc es en réalité un esclave de la famille, qui a usurpé l’identité du garçon après l'incendie qu'il a lui-même causé. En prison, une autre captive et moi avons vu la marque à son bras.

Jérémie guetta comme affamé la réaction de l'employé.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Ulysse de Rottenberg le Sam 11 Mai - 11:29

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Willia10

William Wagner, 28 ans, domestique


William écoutait, interdit, les révélations dont l'entretenait Jérémie. Tout ceci paraissait si fou. Un esclave, tuer toute la famille de ses maîtres, domestiques aussi ? Un esclave usurper ainsi le nom de l'héritier ? Tout ceci paraissait sortir d'un de ces romans bleus ont sa mère se régalait à la lecture. Pourtant.... Pourtant, cela expliquerait le changement de caractère entre les deux Ulysse. Le jeune Ulysse n'abritait aucune violence et aimait passer soit le temps à jouer ou à lire. Au contraire, l'Ulysse actuel méprisait ces activités et ne jurait plus que par la domination.

Par la sainte-Vierge !  

Tout ceci restait malgré tout si étrange. Comment cet esclave avait su si bien s'organiser ? Il fixa Jérémie, toujours sous le choc.

Je... Je te crois. Ça explique... Beaucoup de choses. Et si c'est vrai, alors mon ami... Je préfère savoir mon ami mort, même dans ces circonstances effroyables, que devenu fou ou monstre. Cet homme... Je veux qu'il paie alors ! Il doit recevoir son juste châtiment pour ses crimes !

Il se calma un peu puis reprit :

Le... Ce monstre est monté se coucher. Dans sa chambre. Il interdit qu'on y vienne Je comprends maintenant qu'il reprend là sa véritable peau. Comment on pourrait le coincer ? Le dénoncer ? Oh, attends ! Si on essayait de trouver son vrai nom ? Tu sais quoi d'autres à son sujet ?

Rapidement, William se leva et gagna la partie de la bibliothèque où étaient rangés le registre des esclaves. Il sortit un gros livre puis revint dix ans arrière, à partir de l'an 1587. Ses doigts se limitèrent à la partie hiver. Les autres saisons, la famille Rottenberg retournaient sur leurs terres et n'achetaient pas d'esclaves.
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Le Cent-Visages le Mer 22 Mai - 21:39

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Jzorzo11


Jérémie Torrès, esclave, 19 ans


Jérémie se montrait sensible aux confessions du sieur Wagner. En un sens oui, il y avait de quoi préférer le bon souvenir de quelqu'un - fut-il-mort - que de le voir bien vivant et devenu pareille sinistre créature. Il ne répondit que d'un regard profond, éloquent.

-- Je crois que l'esclavage ne fait rien pour arranger des esprits déjà sujets à l'origine aux pires comportements. J'ose me demander ce que serait devenu cet... individu s'il n'avait pas été asservi.

Il le laissa chercher dans les documents, suivant l'investigation par-dessus son épaule. Il souffla :

-- Je ne sais vraiment rien de plus sur cet homme-là, outre ce que je vous ai déjà dit.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Ulysse de Rottenberg le Mer 22 Mai - 22:41

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Willia10

William Wagner, 28 ans, domestique


Plongé sur le registre dans lequel étaient consignés les esclaves achetés, William examina les pages des années antérieures à 1587. A cette occasion, il découvrit que l'ouvrage n'avait plus été utilisé passé cette année sinistre ayant vu disparaitre l'entière lignée des Rottenberg faute d'un individu si sournois. Étrange... Il feuilleta plus en avant l'ouvrage et découvrit que même cette année actuelle, en l'an 1597, rien n'y avait été inscrit. Pourtant, des quantités d'esclaves avaient été acheté.

Bizarre... le maître actuel ne consigne rien de ses esclaves. Il n'en est même pas le souci de l'inventaire... Dire que le duc de Rottenberg, le père de feu Ulysse, faisait interroger longuement chaque esclave acheté, il en achetait peu et les traitait correctement, pour tout connaitre de leurs origines et de leur niveau d'éducation afin de les utiliser à la place la plus adaptée

Tournant les pages du registre, il ne remarqua aucun achat en l'an 1587. L'an précédent, deux femmes. En l'an 1586, deux garçons infirmes. William esquissa un pâle sourire à ces mentions. Cela ressemblait tant au duc d'avoir l'étonnante générosité d'acheter des esclaves que personne ne voudrait. En 1585, aucun besoin ou désir. Il découvrit ensuite en l'an 1584 l'achat d'un garçon d'une douzaine années, ayant déclaré une date de naissance inconnu, né comme enfant trouvé... cela pourrait correspondre mais un détail lui fit secouer la date. Il soupira.

Ah, c'est sans espoir. Je ne trouverai pas. Ce garçon-là, un dénommé Martin, pourrait correspondre, mais il est illettré, comme tous les esclaves achetés ici. Or, cet usurpateur sait lire. il a suivi les études auxquelles étaient inscrites Ulysse. Et si notre homme n'avait pas tué Ulysse avec sa famille ? Peut-être un peu plus tard ?

William baissa la tête, indécis, puis écouta Jérémie tenter une explication sur les agissements de cet ignoble personnage. Il ne les approuva pas. il se releva, sévère :

Non, l'esclavage n'excuse pas des actes aussi impardonnables ! Les esclaves que j'ai côtoyé ici, malgré les traitements de l'intrus, toi-même.. Vous êtes tous des gens bien ! Non, vraiment, il n'a aucune excuse ! C'est un monstre, rien d'autre qu'un monstre !

Une idée lui vint soudain. Pour une fois, il avait les moyens de sauver un esclave et il ne s'en priverait pas. William s'avança vers la l'imposante cheminée en marbre et s'immobilisa devant. Ses doigts touchèrent l'aigle sculpté au-dessus de l'âtre qui s'enfonça. Cela déclencha un mécanisme qui ouvrit une cloison dans les pierres censées être figées et dévoilèrent un passage. William sourit à Jérémie et l'invita à suite la piste :

Va, Jérémie. Cette... sortie mène à l'extérieur, soit hors de la ville, soit près de l'église Saint-Eustache. Elle a deux issues selon le fait que les occupants voulaient faire. Les Rottenberg étaient.. Ils étaient d'une confession forte différente de ce qu'ils laissaient paraitre, si tu vois ce que je veux dire, et organisaient des messes au sein de ce château pour leurs coreligionnaires. Sauve-toi, Jérémie ! Prends ce chemin, cours au port et trouve un bateau qui te mènera loin de ce maudit royaume.

Dans un élan d'émotion incontrôlable, William enlaça Jérémie, la larme à l'oeil. enfin ! Enfin, il sauverait un esclave !
Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Le Cent-Visages le Jeu 23 Mai - 9:35

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Jzorzo11


Jérémie Torrès, esclave, 19 ans


Jérémie s'étonna agréablement de ce qu'il entendait du défunt seigneur : il donnait à ses esclaves des conditions acceptables et des fonctions qui ne reniaient pas leurs capacités. Pourquoi fallait-il que lui soit tombé sur un animal comme le comte de Monthoux... Il suivit avec le sieur le déroulé des achats, voyant défiler les nom d'hommes, de femmes, et la mention d'infirmes qui auraient sans doute fini dans la gueule de chiens s'ils n'avaient pas été achetés. Pourquoi donc ces invalides avaient-ils pu être asservis ?

La mention de ce Martin intrigua le jeune homme. Les dates concordaient avec l'âge qu'avait le Rottenberg. Il écouta les commentaires de William et acquiesça :

-- Oui, il est possible qu'il ait suivi au moins à l'oreille les cours dispensés à Ulysse. Ce qui explique qu'il tâtonne à déchiffrer des lettres... mais lise si mal.

Il s'apprêta ensuite à rebondir sur la question des responsabilités et de ce que l'esclavage pouvait aider à allumer chez les pires êtres. Jérémie n'en eut cependant guère l'occasion et resta sidéré devant le spectacle qui s'offrait à lui. William lui ouvrait un passage. Une vague de pierres se retirait. Onde ouverte de la mer rouge. Il serait libre ! Ou du moins, en fuite. Jérémie secoua la tête, quelques secondes incrédule devant cette surprise. Enfin, il se reprit pour entendre quelques mots des explications du sieur Wagner. Pas tout, cependant l'esclave reconstitua sans mal la mosaïque. L'homme le serra sans ses bras, provoquant un sursaut chez l'esclave. Il se détendit néanmoins et porta lui aussi ses mains aux épaules de celui qui le sauvait.

-- Merci... Merci infiniment, Messire. J'espère que vous ne serez nullement inquiété pour cela quand on découvrira ma fuite.

Il se détacha lentement de William, dont il croisa le regard chargé de larmes. (un temps) Le bateau attendra, j'ai quelques petites choses à régler.

Déjà les questions se bousculaient dans sa tête. Il serait un fuyard. Comment passer inaperçu ? Comment échapper aux contrôles et quelle couverture adopter ? Comment prévenir le seigneur de Wollenbach ? Jérémie serra les poings : hors de question de se faire reprendre et de revivre la flagellation subie cinq ans plus tôt. Des ébauches de plans se dessinaient dans son esprit. Il recula de quelques pas, sans parvenir encore à se détacher complètement de William à qui ses yeux adressaient un ultime remerciement. Enfin, il tourna les talons et le chemin pierreux l'avala.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 802
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 29
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Ulysse de Rottenberg le Jeu 23 Mai - 13:01

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Willia10
William Wagner, 28 ans, domestique

William parcourait les registres en compagnie de Jérémie, déçu de ne trouver de piste, lorsqu'il sursauta de ces nouvelles révélations. L'usurpateur ne savait pas lire ? Pourtant, il l'avait quelques fois aperçu avec un ouvrage entre les mains dans un salon. D'un côté, il ne l'entendait jamais. Peut-être était-ce une comédie destiné à tromper le monde ? cela avait fonctionné. Si Jérémie ne lui avait rien révélé, il l'aurait toujours cru bien instruit.

Incroyable... Ce Martin alors aurait réussi à tout apprendre et retenir de mémoire. Il a beau être un monstre, c'est malgré tout un être des plus intelligents. Ulysse... Ulysse retenait, lui, si mal, ses leçons. Je lui inventais des histoires, avec mes mots à moi, pour l'aider à se rappeler des cours de son percepteur et lui éviter d'être puni. Le duc de Rottenberg était bon mais intraitable sur la qualité de l’éducation. Si un de ses enfants était.. n'était pas.. il recevait des coups.

A la lecture du registre, il devenait clair que l'usurpateur ne pouvait être que ce maudit Martin. Le seul du bon âme. Qui plus est, tous les autres noms étaient des femmes, des gens âgés ou des infirmes. Tous ces gens morts eux aussi avec les Rottenberg. il se signa, priant pour leurs âmes.

Peu après, avec l'ouverture du passage secret, Jérémie montra une réelle surprise qui amusa William. Lui-même, quand Morgane, l'ainée des enfants, le lui avait montré, toute fière, il était resté inerte quelques instants. Il étreignit ensuite l'esclave qui lui rendait son accolade avec al même émotion sincère. Lorsqu'il se détacha puis annonça son refus de fuir, William paniqua, horrifié.

Non ! Tu... Jérémie, réfléchis, tu vas être un esclave en fuite. Si on te prend... Si on prend, tu risques la mort. Soixante coup de fouet en place publique ! Tu as toutes les chances d'y rester ! Je comprends ton sentiment : tu aimerais faire payer l'usurpateur, le dénoncer.. moi aussi. mais que pouvons-nous y faire ? Je suis à peine plus libre que toi, au fond. Je peux sortir comme je veux, oui, avoir une vie à moi, mais je suis obligé de me vendre pour recevoir un salaire. Face à un noble, car c'est qu'est Martin désormais, nous ne sommes rien. Même pas un grain de sable. Je peux aider les esclaves, les soigner, les soigner, leur montrer comment fuir quand ils sont proches de cette pièce.. Mais c'est tout dont je sois capable. Fuis, Jérémie, fuis. Pense à toi ! Allez !

La gorge nouée, William espérait avoir été convainquant et observa Jérémie qui s'apprêtait à s'engager vers la liberté.

Ulysse de Rottenberg
Ulysse de Rottenberg

Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2019
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[12 Septembre 1597] La bibliothèque - Page 2 Empty Re: [12 Septembre 1597] La bibliothèque

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum