[5 septembre 1597] À la criée

Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Mar 23 Oct 2018 - 17:12

Hilde réinstalla ses produits au même endroit, dans la même rue. Elle gardait cependant un sourire discret aux lèvres. Le souvenir malsain du prêtre la hantait. L'individu lui donnait des frissons malaisants et Hilde craignait une autre journée malheureuse. Elle vendit moins qu'à l'accoutumée, malgré son jour d'absence, et le temps changeant entre trop chaud et trop froid eu raison de son humeur tranquille. Elle était concentrée dans ses pensées et remarquait à peine la foule.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Mar 23 Oct 2018 - 17:35

Claire-Marie fendait la foule, évitant habilement les passants et cachant son regard sous un capuchon. Plusieurs paniers de linge avait cédé, mangé par quelques mites et sa maîtresse n'avait plus de produits de beauté. Elle trouva facilement ces derniers, mais les paniers, elle ne savait pas où les prendre. Personne ne lui avait rien dit et elle craignait de faire une erreur.

Cependant, cette fois, elle sentit quelque chose la guider. On lui indiquait une direction. Elle entendit alors parler de paniers, bien solides. Elle sourit discrètement. Son don ne l'avait pas trompé. Lorsque son pied sentit l'osier, elle s'arrêta devant ce qu'elle pensait être l'échoppe.

- Excusez-moi, je souhaiterais acheter trois panier s'il vous plaît. Les plus solides.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Mar 23 Oct 2018 - 18:28

Hilde n'entendit pas tout de suite Claire-Marie. Elle vit la silhouette bouger, puis la demande lui vint comme à rebours.

-- Oh, oui, je... suis distraite, pardon. Panier, quelle grandeur?

Le regard blanc de Claire-Marie la frappa alors. La petite était sûrement aveugle. Hilde tâta un peu la main de l'esclave, la faisant toucher la circonférence de certains paniers.

-- Les sous vont à la communauté de la Garde-Prudence. Nous aidons certaines âmes à se reposer et reprendre la force qu'ils ont perdu par le labeur des jours. Vous permettez ainsi à des pauvres gens de reprendre le travail pour ce magnifique pays de Monbrina.

La nonne sonnait monocorde. Quelque chose était éteint dans sa dévotion. Ses mains sur l'aveugle étaient froides et expéditives. Comme si elle voulait en finir rapidement.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Mar 23 Oct 2018 - 18:51

Claire-Marie se mord la lèvre à la question. Elle sait à peu près, mais l'autorisera-t-on à toucher ? C'est alors que la femme qui vend lui pose la main sur les paniers. Elle sourit, trouvant ce qui devait convenir, un panier plutôt grand, assez pour mettre beaucoup de linge.

Elle sourit encore plus en sachant qu'elle pourrait aider d'autres gens. Par contre, certains mots lui furent étrangers.

- Pardon, mais qu'est-ce qu'une communauté ?
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Mar 23 Oct 2018 - 21:09

Hilde leva la tête vers Claire-Marie. Quelque chose dans sa façon de parler, ses manières. Elle n'était pas d'ici. Comment ne pas savoir ce qu'était une communauté? La petite n'avait pas l'instruction religieuse qui était de mise -- forcé -- à Monbrina. Elle transpirait encore la naïveté libre des lointaines campagnes païennes. Une époque révolu dans ce royaume. La pauvre risquait l'hérésie par ignorance. La gorge de Hilde se serra.

-- Il va falloir te mettre à jour assez vite. Demande à ton maitre de t'enseigner la bonne religion de la nation, il sera sûrement ravi de promouvoir ta conversion. Et je te le conseille vivement. Pour... être en harmonie avec ton nouvel environnement. Pour surviv... pour ne pas offusquer les bonnes gens et bien représenter tes maitres. Une communauté religieuse, reprit-elle avec la patience de l'enseignement et non la réprimande, vient d'abord d'un choix réfléchi, presque viscéral. Un groupe se forme autour d'une dévotion à Dieu en suivant les règles prescrites par notre très chère et sainte Église. Chaque communauté offre charité ou prière ou soins aux démunis et par le fait même fait rayonner la Bonne Parole de Dieu auprès des moins bien nantis. La richesse de Dieu est pour tous.

Elle lui accrocha le panier choisi au bras.
-- Qui est ton maitre, dis-moi? Depuis quand es-tu... enfin. Depuis quand?
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Mar 23 Oct 2018 - 21:44

Claire-Marie perçut le ton inquiet de la femme. Elle pencha la tête.

- La bonne religion ? Je... je ne sais pas vraiment, mon ancienne maîtresse m'a dit de ne pas m'occuper de ces choses-là. Elle rougit en pensant offenser ses maîtres. Je... je ne savais pas.

Elle écouta très attentivement les instructions de la femme, mais sans comprendre la moitié. Un Dieu ? Qui était-ce ? Comment était-il ? Etait-ce lui qui lui envoyait ses visions ? Non, si elle en croyait Dame Rose, mais désormais, elle n'était plus sûre de rien. La dernière partie semblait louable, alors pourquoi lui avoir caché tout cela pendant des années ?

Elle sentit le panier à son bras et donna instinctivement les pièces. Puis elle entendit la question de la femme.

- Je... je suis chez les Monthoux. Je suis... depuis que j'ai seize ans. Mais mon ancienne maîtresse refusait que j'aille à la... la... le grand bâtiment où vont les gens pour prier.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Jeu 25 Oct 2018 - 22:59

— Les Monthoux? Auprès de mademoiselle, l'aînée ou la plus jeune? — pardon, je n'connais pas leur prénom. Je ne connais que vaguement leur réputation. Vous y êtes bien? Quel genre de tâches vous confie-t-on?

Hilde vouvoyait consciemment même les esclave. Une façon subtile de leur redonner l'humanité qu'on leur volait. Elle vouvoyait tout le monde en fait, pour cacher ses véritables préférences. La nonne regarda la jeune femme qui semblait une proie facile pour n'importe quel loup. Elle se demandait bien ce qu'une esclave aveugle pouvait faire comme service, mais à la voir aller, elle semblait se débrouiller. Hilde ne savait jamais si les infâmes étaient perçus chez les biens nantis comme un prestige "de se payer des esclaves pour des tâches spécifiques" ou bien comme un signe de moins bonne fortune vu la nature du bien "endommagé" donc, moins dispendieux. L'ambiguïté la laissait pensive. En tous les cas, l'esclave était une affiche pour le public.

— À l'église, vous voulez dire? Votre ancienne maîtresse avait sûrement ses raisons qu'il nous est impossible de raisonner. Je puis dire facilement que mademoiselle Monthoux serait ravie de vous y initier. Vos paniers vous satisfont? Si vous avez des remarques sur les modèles ou la qualité, je suis ouverte aux suggestions. J'aime parfaire mon artisanat, c'qui m'élève un peu plus vers le divin.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Ven 26 Oct 2018 - 10:47

Claire-Marie se frotta le bras en baissant les yeux mais répondit tout de même

- Je suis sortie pour ma maîtresse, l'aînée. Mais elle a dit qu'il arriverait que je m'occupe des autres. (elle hocha la tête) Oui tout va bien, on me traite bien. Pour l'instant, je range... et je coiffe aussi.

Elle sentit la femme penser à beaucoup de choses. Elle avait l'air de se poser beaucoup de questions, mais elle était si gentille. Claire acquiesça lorsqu'elle reprit.

- Oui c'est ça. Eh bien... Dame Rose me disait que je n'avait simplement pas à m'occuper de ça... que j'étais mieux à la maison.

Elle lui disait souvent "C'est plus prudent Claire-Marie". Prudent pourquoi ? Elle ne l'avait jamais su, mais au fond, cela l'indifférait puisque Dame Rose voulait toujours son bien. Elle prêta une oreille attentive aux paroles d'Hilde qui la firent sourire.

- Oh, c'est vrai ? Alors vous avez un don du ciel en quelque sorte. Au toucher, je dirais qu'ils sont parfaits, je suis sûre que vous êtes la plus douée du marché.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Ven 26 Oct 2018 - 14:03

La nonne se mit à rire au compliment de Claire-Marie sur son artisanat. Naïveté ou politesse, cela importait peu. Toutes sortes de talents divers vivaient dans ces rues et Hilde n'avait la vocation artisanale plus poussée qu'un autre. Elle la remercia une autre fois pour sa contribution.

— J'ai peut-être plus de temps à consacrer au métier que d'autres artisans. Je n'en dépends pas pour manger ou me loger. (Elle passa du coq à l'âne) Vous arrivez à vous orienter comment, je suis vraiment curieuse. Sans canne ou guide, il doit bien y avoir des trucs? Je sais par exemple que certains comptent leur pas, mais encore faut-il savoir compter. (Un temps) Si mes questions gênent, dites-le moi, je respecterai votre choix.

Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Sam 27 Oct 2018 - 18:59

Claire-Maire hocha la tête en ayant sa réponse. Elle rougit un peu plus quand elle parla de l'orientation.

- Je... je sais faire, c'est tout. Mais avant je... enfin... j'avais un chat qui me guidait, mais je sais aussi faire toute seule. En ressentant les gens... Si, je sais compte et vous ne me déranger pas. Personne ne s'y intéresse, tant que je sais où je vais.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Dim 28 Oct 2018 - 18:32

— Un chat? C'est étonnant. Ils sont en général indépendants et distraits par la vermine. Mais pourquoi pas. Dieu nous donne plein d'outils, il faut savoir les trouver. Je vous souhaite sincèrement de retrouver votre guide.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Dim 28 Oct 2018 - 18:37

Claire-Marie croisa les mains devant elle.

- Crépuscule est différent. Et nous nous aimons beaucoup. Merci beaucoup. Je voudrais juste savoir quel est votre nom.

Elle le demandait toujours. Pour visualiser et retrouver. Mettre un nom sur une ombre plus gentille que les autres.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Dim 28 Oct 2018 - 18:44

— Sœur Hilde de la Garde-Prudence. Et vous? Nous nous recroiserons sûrement, je suis souvent ici au marché.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Dim 28 Oct 2018 - 18:48

Claire-Marie sourit à l'idée de la revoir.

- Enchantée soeur Hilde. Je m'appelle Claire-Marie.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Siloé-Sémélé le Dim 18 Nov 2018 - 9:55

Il y a la bise de septembre qui roule le long des échines. Et les pavés sous les quatre pieds à la cadence tranquille. Il fait bon apprécier cette criée bruyante, allègre. Des regards (toujours les mêmes) ricochent contre le double corps qui se fraye un passage. Siloé répond par des sourires évasifs aux œillades outrageusement curieuses car il n'y a que cela à faire de toute façon. Si les gens insistent, elle les fixe. Assez pour leur faire comprendre et les inviter cordialement à prendre le large.
Voici une nonne vannière. Intrigant ! Et une cliente avec laquelle elle tient conversation. Les sœurs restent de côté. Elles accrochent leur intérêt à tous ces paniers au tressé serré comme le visage de la nonne dans sa coiffe austère. Deux courtois sourires pour les saluer, elle et sa blonde cliente.



Sémélé. "Ça ferait l'affaire pour remplacer la cagette que l'autre goguelu fin bourré nous a mis en pièces non ?"
Siloé. "Pourquoi pas. Le prix est correct en plus. Et si c'est pour les bonnes œuvres alors..." (clin d’œil)
Siloé-Sémélé
Siloé-Sémélé

Messages : 116
Date d'inscription : 17/11/2018
Age : 32
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Dim 18 Nov 2018 - 10:58

Claire a entendu deux voix. Ou est-ce une ? Elle se tourne instinctivement, cherchant un peu qui a parlé.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Dim 18 Nov 2018 - 18:49

Hilde ne porta pas immédiatement le regard sur ses nouvelles clientes. Elle croyait, en levant les yeux, apercevoir deux femmes, ou même deux sœurs selon cette voix si similaire. Elle écarquilla les pupilles à la vue de jumelles, entrouvrit la bouche à l'étrange posture rapprochée qu'elles conservaient. Il ne lui vint pas à l'idée que ces deux clientes étaient indésoudable l'une de l'autre. Pas tant qu'elle ne vit leurs jambes. Quelque chose était étrange… inaccoutûmé se reprit-elle.

— Pour une cagette, oui, certainement. (Hilde ne savait quoi interpreter de ce clin d'oeil.) Les sœurs de la Garde-Prudence vous remercient pour votre don. Vous… oh (Elle remarqua alors la soudure à la hanche et les tissus amples qui s'efforçaient à les vêtir) Vous voulez le modèle avec poignées ou non? J'ai aussi en teinte rouge ou naturelle.

Hilde pointa de la main les différents modèles sans trop oser regarder les gemelles. Elle ne savait jamais si observer les gens difformes offusquait ou si les épargner d'une attention était pire. Aussi, son regard était fuyant dans un sens ou l'autre. Elle s'attardait seulement aux yeux, sans les défier non plus.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Siloé-Sémélé le Mar 20 Nov 2018 - 19:17

La religieuse finit par les repérer. Elle ouvre des yeux qui commencent à être une habitude sans aucun embarras pour les deux sœurs, alors que quelques lui font comprendre ce qu'elle a devant les yeux. Elle ne se départissent pas de leurs sourires en payant leur achat.

Siloé. "La Garde-Prudence ? C'est un joli nom. Plein de philosophie. C'est vous donc, l'ermitage dans la forêt ? Vous êtes nombreuses là-bas ? Puis c'est pas courant de voir des ordres faire du commerce en ville, moi je trouve ça bien, de l'artisanat pas perdre contact avec le monde des laïcs."

Sémélé, davantage concentrée sur l'achat. "Oui, les poignées ces'ra très bien. Puis tout ça m'a l'air solide."


Elle achève de palper l'artefact et hoche la tête. Elle écoute aussi la conversation, toute croyante qu'elle est et curieuse de toutes les formes que la foi prend. Devant la gêne de la nonne, Sémélé essaie d'avoir une expression tout à fait avenante et légère, façon de dire "soyez juste naturelle !"
Et chose étonnante, la fille en robe marron qui discutait avec Hilde ne s'est même pas retournée ni étonnée des siamoises. Comme si elle ne les avait pas vues. C'est bien la première fois.
Siloé-Sémélé
Siloé-Sémélé

Messages : 116
Date d'inscription : 17/11/2018
Age : 32
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Lun 26 Nov 2018 - 20:11

Hilde répondit au sourire de Sémélé avec une meilleure aise.
— Oh, commerce, commerce, c'est vite dit. Ça ne serait pas vraiment rentable sans les dons des bons paysans. Ils me donnent une petite part de leur paille, des brindilles ou autres trucs à tresser. Et puis, mes prix ne sont pas des prix: vous donnez ce que vous voulez. C'est pour nos œuvres, aucunement pour faire profit et vous avez raison (elle se tourne vers Siloé ), ça permet de rester en lien avec les gens de toute classe. Nous sommes une douzaine, oui dans la forêt. Nous offrons de laver ou soigner avec nos maigres ressources, nous offrons une halte surtout, un lieu pour reposer notre esprit et recontacter Dieu qui parfois nous échappe dans les turbulences de la vie. La ville est bien grande, je ne vous avais jamais croisées, vous êtes de Bracktenn?
L'effet de surprise passé, Hilde redevint naturelle et simplement joviale.
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Siloé-Sémélé le Mer 12 Déc 2018 - 9:21

Sémélé (dans un rire chaleureux) "Sûr que si la religion d'humilité et d'amour était là pour être rentable ça se saurait !" (plus bas, toujours rieuse et amicale) "Enfin, elle l'est pour ses dirigeants."

Siloé hoche la tête aux explications de la Sœur et apprécie ce qu'elle entend : une halte offerte à tous, sans jugement, sans hiérarchie. Voilà une belle et une vraie application ce cette foi que les deux frangines ont aussi, même si Sémélé s'évertue à chatouiller les zones sensibles de la religion.

Siloé "Oui on est de Braktenn depuis quelques années. On bosse à la petite draperie au sud. On a un peu voyagé avant dev'nir là. Mais là en fait, c'est juste qu'on se montre pas trop dehors quoi. Juste quand y faut et puis le dimanche aussi pour l'office."

Sémélé (à Hilde) "Vrai que c'est la première fois qu'on se croise ! Et les autres de votre communauté, elles viennent aussi en ville parfois ou c'est juste votre part ?"
Siloé-Sémélé
Siloé-Sémélé

Messages : 116
Date d'inscription : 17/11/2018
Age : 32
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Hilde le Sam 15 Déc 2018 - 22:08


Hilde tiqua au sous-entendu de Sémélé à propos des richesses mal partagées de l'Église. Machinalement, Hilde ajusta son langage à ces deux dames. C'était une étrange habitude qu'elle avait, sans même s'en rendre compte.
— Ah, mais! Si toutes les nonnes faisait comme moi, j'aurais point pain et bouillon chaud à mon r'tour. Chacune sa tâche, ainsi l'organisation de not' communauté demeure forte. Chacune veille à l'autre. Faut dire que pour la Noël par contre, là, oui, notre communauté investit les rues. Les courtepointes et les châles qu'nous avons fabriqués toute l'année servent à réconforter les pauvr' âmes sans foyer.
(Une pause, elle réfléchit à l'histoire des jumelles)
— La drap'rie? Et vous y vivez bien? J'entends parfois qu'les infirmes sont moins bien payés, enfin les inf… les gens comm… (un malaise) v'savez. Ceux qu'leur condition sont pas optimale. ( puis avec réelle empathie) Z'y êtes bien?
Hilde
Hilde
Religieuse

Messages : 106
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 33
Localisation : Garde-Prudence

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Siloé-Sémélé le Jeu 27 Déc 2018 - 10:31

La philosophie de la communauté religieuse, toute simple mais d'une beauté d'autant plus touchante, est appréciée des jumelles qui écoutent attentivement, respectueusement.
Sémélé s'empresse de répondre pour ne pas laisser Hilde dans l'embarras sur une petite question d'appellation des "phénomènes" comme elles :


Sémélé. "Oh oui, plutôt bien ! On rafistole, on raccommode, on fait de la teinture. On a pas à se plaindre de nos conditions. Bon, le patron nous rétribue un salaire et demi... mais on a l'toit et le couvert aussi. Puis on veut pas errer dans les rues et attirer sans arrêt l'attention des badauds donc ça nous va." (elle hausse les épaules)

Siloé. (Voyant Claire-Marie un peu à côté) "Oh mais peut-être on vous a interrompues ? Bonjour Mademoiselle."
Siloé-Sémélé
Siloé-Sémélé

Messages : 116
Date d'inscription : 17/11/2018
Age : 32
Localisation : Braktenn

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Claire-Marie le Jeu 27 Déc 2018 - 20:56

Claire a écouté toute la conversation, l'oreille attentive. La vie que décrit Hilde a l'air merveilleuse, mis à part qu'elle ne sait pas qui est son dieu. Il y a deux personnes avec qui elle discute, elle en est sûre maintenant. Claire les cherche en laissant promener son regard vide. Braktenn... ce nom ne lui dit rien, mais on ne peut pas vraiment dire qu'elle soit jamais sortie du manoir de Dame Rose.

Soudain, Hilde parait gênée. Elle parle d'infirme. Au vue du malaise qui se dirige vers les jumelles, elle croit comprendre, même si elle ne peut pas visualiser. L'un des voix l'interpelle.

- Oh... Non, non, je crois que je ne vais pas tarder de toute façon. Pardon, je ne me suis pas présentée ; je suis Claire-Maire. Ravie Mesdemoiselles.

Elle plie légèrement la jambe pour une petite révérence de salut en repositionnant les paniers sur son bras.
Claire-Marie
Claire-Marie
Esclave domestique

Messages : 163
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 18
Localisation : Duché de Bretagne

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[5 septembre 1597] À la criée Empty Re: [5 septembre 1597] À la criée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum