-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Dim 8 Déc - 14:54

14 Septembre 1597, dans la matinée



[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

La soirée avait été exceptionnelle

Grâce aux rumeurs propagées par la descente des gens d'armes au Lupanar et al présence du Premier Conseiller en ces lieux, les hommes s'étaient précipités en masse autant pour rencontrer les filles que recueillir des informations. Elle avait toutes enchainé les passes, sans pouvoir s'accorder un court instant de répit toute la nuit. Pour sa première fois en tant que secrétaire, Louise avait eu fort à faire pour enregistrer les clients et les demandes. Son retrait du commerce ne pénalisait pas. Elle était - malheureusement pour elle - peu jolie - et les hommes qui visaient l'établissement la dévisageaient régulièrement. Sous l'effet de la boisson, certains pouvaient même devenir méchants et cruels.

Au terme de cette nuit fastidieuse, Isabelle remonta dans as chambre aux petites heures du matin et s'écroula dans son lit ouvert, épuisée. Elle dormit quelques heures puis descendit dans la salle qui aurait besoin d'un bon nettoyage. les filles s'en occuperaient au réveil. Elle alla en cuisine et servit sur un plateau une écuelle de bouillon et des fruits puis monta dans la chambre sous les combles. Tristan dormait-il encore ? la potion administrée hier en rentrant avait dû faire son efft. Serait-il assez reposé pour le cruel retour ?
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Dim 8 Déc - 22:18

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Les médications administrées la veille par Isabelle avaient aidé Tristan à dormir à poings fermés. Ses paupières lourdes, son crâne trop plein des ennuis des derniers jours, les herbes de soin firent si bien leur oeuvre que l'esclave n'entendit rien du remue-ménage qui avait secoué le Lupanar toute la nuit durant. Ce ne fut que le lendemain, au réveil, que l'invalide perçut de l'autre côté de la cloison les pas lourds de clients sur le départ, puis les chuchotements des filles épuisées qui allaient prendre une collation et se reposer avant que de se mettre au ménage. Leurs parfums imbibaient l'air et Tristan les humait, même depuis le coin de chambrette où il se trouvait encore allongé. En boule sous sa couverture, il s'étira. L'énergie lui revenait à tâtons du bout des doigts, le long de ses membres, dans ses idées.
Il se rappela alors être entre les bonnes mains d'Isabelle... ce qui avait de quoi faire une immense différence avec l'infernale soirée précédente - enchaîné au fond de la cave, puis au pied du lit d'une malade démente par dessus le marché. Les événements de la veille reprirent place en son esprit, notamment la descente des gens d'armes que Tristan avait suivi de très loin, se guidant à l’oreille pour comprendre ce qui arrivait. L'arrestation de Bastien lui procurait un soulagement certain, mais infiniment moindre que celui de savoir la petite Cassandre en sûreté. Elle le méritait. Il sourit à cette pensée et joignit les mains pour en remercier le Seigneur. Le fil de sa prière le conduisit vers Alexandre, retourné entre les mains du Cardinal. Pourvu que cela se passe correctement pour lui, qu'il ne commette pas une nouvelle maladresse...
Les émotions de l'esclave se faisaient pour le moins diffuses. Il se sentait en meilleure forme - les herbes d'Isbelle l'avaient sûrement immunisé. Ô quel soulagement ! Tristan ne mourrait pas de cette maladie que Blanche avait tenté de lui donner. Mais cela signifiait autre chose : il allait rentrer aujourd'hui auprès de son maître. L'invalide se crispa à cette pensée. Son dos se rappelait encore des coups de fouet administrés par le Cardinal. Les mains toujours jointes, Tristan s'empressa de supplier Dieu de les protéger, Alexandre et lui, des tempêtes de cet homme en pourpre.
Là-dessus, la porte de la chambrette s'ouvrit sur Isabelle, chargée d'un bouillon et de fruits qu'elle venait sans doute de lui préparer. Il lui adressa un sourire timide - quelque peu brouillé par le sommeil encore présent, et surtout par les angoisses.

-- Bonjour Madame, murmura-t-il poliment. Z'avez bien dormi ?

Cette question ne venait que pour la forme : Tristan notait bien les poches sous les yeux de la prostituée et les traits tirés de quelqu'un qui venait de passer une bien courte nuit. A la vue de sa protectrice, une autre bribe de conversation perçue la veille revint au petit esclave et, souriant, il glissa :

-- 'Paraît que vous v'là patronne ?
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Dim 8 Déc - 22:42

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Isabelle avait pénétré dans la chambre avec une réelle appréhension. Et si ses remèdes n'avaient pas fonctionné ? Et si le mal était trop terrible ? Et si Tristan était brusquement mort, sans le secours d'un prêtre ? Elle s'en voulut ne point avoir songer à en réclamer un. Par prudence. Si le malheureux était mort sans se confesser, il lui serait difficile de se faire pardonner une pareille faute. A son soulagement, en entrant, Tristan paraissait en bien meilleure forme. Elle respira.

"Dieu merci, tu vas bien !"

Elle lui adressa un sourire compatissant puis posa sur la paillasse le plateau avec l'écuelle de bouillon et les fruits. Sa main se posa sur le front du malade. Elle était anxieuse.

"La fièvre est tombée pendant la nuit. Grâce à Dieu ! Finalement, ton maitre a eu certain bon sens de réclamer que tu ne lui sois rendu pour ce soir. Au vu de ton évolution, cela me semble possible."

Ce constat la refroidit. Elle était heureuse d'avoir réchappé le petit esclave de la mort. Mais quelle triste sort l'attendait ? Elle repensait à ce cardinal indigne de ses fonctions et de ce garçon que Tristan appelait son ami. La colère la submergea. Le pauvre garçon. Comment allait-elle lui annoncer sa trahison ? Elle devait pourtant lui dire. Sinon.. Il apprendrait cela par son maitre austère. Ce serait pire que tout. Elle l'entendit alors parler de sa nomination et lui adressa un faible soupir.

"Je ne m'y attendais pas. Ce baron... Le Premier Conseiller... Quel homme incroyable ! Il a exigé une fille honnête pour conserver l'établissement. Il ne souhaitait pas le voir fermer et risquer de mettre à la rue les filles et les esclaves. Je n'arrive pas à croire tout ce que j'ai appris hier."

Ses poings se serraient contre le plancher tandis que des larmes perlaient à ses yeux.

"Et Cassandre, au moins elle va terminer de grandir heureuse. Si seulement j'avais ouvert les yeux plus tôt..."
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Lun 9 Déc - 15:25

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Les yeux du garçon pétillèrent à la vue du soulagement d'Isabelle quant à son état. Il la remercia pour les denrées puis avala goulûment fruits et bouillon. Autant prendre des forces maintenant - ne sachant pas de quoi serait faite la journée. Les risettes de Tristan fondirent un peu à l'évocation de son maître... Oui, sa guérison signifiait le retour auprès du Cardinal et à la servitude. Tristan voulut cependant se montrer brave et acquiesça sans autre commentaire : il était prêt.
Il se fit plus distant devant les éloges dont Isabelle ne tarissait pas pour le baron de Frenn. La dernière fois que Tristan avait vu cet austère individu, c'était lorsqu'au procès, il avait réclamé que l'on passe la corde au cou d'Alexandre et au sien. Et ce après une soirée de torture dans les geôles de son domaine. Tristan ne fut donc pas particulièrement prompt à partager les vues de sa protectrice. Toutefois, elle rappela ensuite le bien que le Premier Conseiller avait accompli la veille en ces lieux. Après tout, ce seigneur devait aussi avoir ses bons côtés.
Dégoûté, l'esclave garda le silence au récit des pratiques abjectes dont Blanche et Bastien faisaient usage.

-- Tous ça est très bien. Cassandre est à l'abri. Et les aut' crevures auront ce qu'ils méritent. (plus attendri, il se permit de serrer doucement les mains d'Isabelle entre les siennes quand celle-ci s'accusait) Vous... avez pas pu savoir c'est tout. C'est triste mais... Maint'nant, ch'uis sûr que vous allez faire du beau travail. Et hier... hier vous avez géré !

Il lui offrit un sourire et son regard le plus doux.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Lun 9 Déc - 15:56

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Isabelle souriait de voir son petit protégé dévorer de si bon appétit. La maladie était effectivement bien passée. En revanche, il ne goûtait pas de la même manière à ses louanges sur le Premier Conseiller. S'en méfiait-il ? Cet petit hypocrite d'Alexandre y était lui très attaché. Quoique... Au vu de son attitude de la veille, il s'agissait peut-être de flatteries éhontés. Quel misérable ! Elle ne digérait pas cette odieuse dénonciation qui ne rapportait sauf à se faire bien voir de cet épouvantable cardinal. Elle ressentit toutefois le besoin d'épancher sa curiosité.

"En tous les cas, si ce Premier Conseiller s'est bien comporté hier, il n'en est peut-être pas de même en d'autres temps. Nombre de rumeurs le décrivent comme un personnage austère, intègre, droit, incapable de dérapage. J'ai pour ma part du mal à accepter que tels êtres existent, surtout chez des noble habitués aux privilèges et à la richesse. Sois assuré que celui-ci aura quelques vices cachés."

Elle avait planté une petite graine subtile. Tristan y répondrait-il ? Elle songea que c'était peut-être le bon moment pour évoquer le cas Alexandre.

"C'est comme ton ami. Tu t’inquiétais à son sujet tu redoutais que celui-ci vienne... Quand je l'ai rencontré hier au Lupanar, il m'a paru tout gentil, incapable de penser à mal. Si tu savais comme toi et moi nous sommes trompés. Ce garçon, mon pauvre Tristan, abrite une noirceur terrible. Hier, sur la place, pour justifier le fait que tu sois tombé malade, il a annoncé à votre maitre que tu menais autrefois une vie volage et qu'il te reprochait constamment que tu cours les filles faciles, qu'il te rappelait les devoirs de bons chrétiens.. Il affirmait ainsi que cette maladie était une punition du Ciel contre toi et non envers votre maitre."

Isabelle prononça sa condamnation avec une sévérité glaciale :

"Ce garçon ne mérite aucune amitié. Il profite des autres. Si ce Premier Conseiller ou ce cardinal Cassain le lui demandait, il accepterait sans hésiter de leur sucer les parties intimes. Un parasite et un hypocrite. Voilà tout ce qu'il est."

Elle calma un peu sa colère, soucieuse de l'état du malheureux Tristan. Ces révélations allaient être terribles. Mais il devait savoir. S'il retournait chez son maitre et apprenait cela plus brusquement, il pourrait en mourir. Elle l'entendit parler doucement, le cœur généreux, de ses mérites. Un sourire gêné lui vint. Elle serra ses mains qu'il lui prenait, élue.

"Merci. Tu es gentil. Je vais essayer de faire de mon mieux. De créer un établissement sain. Droit. Moral. Et viable. J'e prierai Dieu pour m'en donner la force."
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Lun 9 Déc - 20:11

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Du bout de son doigt, Tristan achevait de nettoyer le fond du bol. Il avalait avec un plaisir non dissimulé les petites herbes restantes et les ultimes morceaux de fruits, tout en prêtant attention aux paroles d'Isabelle - devenues déjà plus sceptiques concernant le baron de Frenn. Oh sûr qu'une personne aux allures si droites et si politiquement bien placée avait ses vices. Le petit esclave ne le savait que trop ! Sa gorge se noua et les mouvements gourmands de ses mains ralentirent. Il plissa les sourcils. Tristan ne voulut cependant pas s'épancher en plaintes ni raconter une nouvelle fois la sordide affaire. Cela lui faisait trop de mal et Isabelle n'y pourrait rien. Pire, elle se mettrait en danger, peut-être. Aussi se contenta-t-il de glisser un lacunaire :

-- Oh sûr. Y a dû y avoir des trucs pour une ascension aussi rapide.

Soudain, la conversation de la bienfaitrice glissa vers une toute autre cible : Alexandre. Tristan se redressa comme un félin aux aguets d'une menace. Il écarquilla les yeux et secoua la tête. Que racontait-elle ? Son amant l'aurait.... Non... Il pâlit : le Cardinal redoublerait de cruauté à son égard s'il croyait de tels mensonges. Lui, courir les filles ? Coucher à droite à gauche ? Il n'en avait même jamais embrassé une seule ! Pourquoi ? Tristan demeura sans voix quelques instants et ses yeux se remplirent de larmes.

-- Non c'est... Alex a pas pu faire ça, c'est pas possible... Qu'est-ce que c'est qu'vous me dites là...

Il voulut croire à une mauvaise plaisanterie, cependant Isabelle n'avait aucune raison de lui raconter un tel mensonge. Tristan pourtant avait encore du mal à prendre pleinement conscience de la chose et des conséquences. Son esprit n'arrivait pas à faire le lien entre de telles horreurs... et son amant. Se yeux se firent interrogateurs, suppliants.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Lun 9 Déc - 21:32

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Alors que le petit infirme léchait le plat pour profiter des dernières miettes, Isabelle écouta sa réponse qui ne la satisfaisait pas. Il soupçonnait des choses sur le baron de Frenn. Il en savait peut-être même. Mais il refusait de parler. Par peur ? Par principe ? Elle préféra ne pas insister. Dans sa profession, des informations finiraient tôt ou tard par venir à elle. Il suffisait de savoir être patient.

Le sujet de leur conversation glissa vers un tournant plus délicat. Les larmes qui remplissaient les yeux de Tristan la meurtrissaient. Il ne méritait pas un tel sort. L'incompréhension la plus totale le saisissait. La confusion aussi. Navrée, elle le prit dans ses bras t le berça tendrement.


"Je suis désolée, Tristan. J'étais sur la grande place à discuter de la manière dont ton maitre usait de la religion, à le critiquer et à expliquer ce que devrait réellement la foi. J'avais utilisé ta maladie pour dire que Dieu désapprouvait cela la mission que ce cardinal aurait reçu. C'était... construits. puis Alexandre... Alexandre s'est avancé pour exposer ce que je viens de te dire. Froidement. par calcul. Il ne cherchait qu'à s'attirer les bonnes grâces de votre maitre. Après sa déclaration, il s'est positionné aux côtés du cardinal. Il a même ajouté que son devoir était être avec lui. Quel misérable !"

Tout en parlant, elle caressa le visage et les cheveux de Tristan, regrettant cette détresse qu'elle était obligée de lui infliger.
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Mar 10 Déc - 9:18

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Isabelle le prenait tendrement entre ses bras pour le bercer. Tristan sentit alors tout le poids sur son cœur fondre dans les larmes qu'il déversa contre le buste de la femme. Il sanglotait en écoutant les mots douloureux, qu'Isabelle contrebalançait par de douces caresses. Alexandre avait donc réellement fait cela... Il l'avait dénoncé. Pourquoi ? Une réponse lui vint rapidement : pour essayer d'éloigner d'eux toute suspicion de pratiques homosexuelles. Mais cette hypothèse était loin de satisfaire le petit esclave. Si c'était pour cela... Alexandre n'avait rien dit pour se laver lui, mais venait de rejeter toute la faute sur Tristan en l'accusant de pratiques qui lui vaudraient sûrement bien des misères.
Ses larmes continuaient de couler. Le cœur brisé, il finit par se laisser complètement aller entre les bras de sa bienfaitrice. Il marmonna en boucle, comme pour se faire à l'insupportable idée :

-- Non... Alexandre, non... non...

Tristan croyait pourtant qu'ils s'aimaient. Il y avait encore deux jours de cela, Alexandre et lui s'embrassaient discrètement dans le lit chez Irène. Ils se caressaient. Et son amant lui adressait de si tendres "Je t'aime". Tristan frémissait à cette idée. Et s'il n'avait été qu'une mauvaise passade pour Alexandre ? Une expérience et rien de plus - avant de devenir une gêne dont il fallait mieux se débarrasser.
Bientôt vidé de ses larmes, Tristan demeura immobile et prostré, dans un pesant silence. Il faudra plusieurs minutes avant qu'il ne réagisse à un autre détail qui l'avait surpris dans les paroles d'Isabelle :

-- Vous... Vous avez vraiment essayé d'expliquer la religion à mon maître ? Mais... (Il la regarda avec un mélange d'admiration et de terreur) Faites attention. Y pourrait vous faire d'gros ennuis.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Mar 10 Déc - 11:15

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Les larmes désespérées du malheureux brisaient le cœur d'Isabelle. Elle en aurait pleuré elle aussi. Que pouvait-elle faire autre que le réconforter ? Il n'existait pas de formule magique pour apaiser. Aucun mot ne saurait assez fort pour dissiper les ombres et la peine. Aucune expression. Il fallait que cela sorte, voilà tout. Le chagrin le viderait et le déchargerait. Isabelle laissa ainsi Tristan pleurer de tout de son soûl avec une patience infinie. Ses bras le gardaient contre sa poitrine et le cajolaient avec la tendresse d'une mère. Ses mains se glissaient de temps en temps dans ses cheveux ou dans sa nuque pour y imprimer quelques caresses de réconfort. Lorsqu'elle le sentait au plus mal, sur le point de s'étouffer dans sa peine et dans ses larmes, elle lui donnait un baiser. Il fallait le remonter à le surface, comme on tirait un noyé hors de l'eau. Seul l'amour, un amour sans jugement, le délivrerait de cette misère.

Lorsque les larmes furent taies, Tristan demeura blotti dans ses bras. Figé. Il ressemblait à un petit enfant timoré. Il lui rappelait ses frères quand ils avaient commis une sottise et venaient se réfugier dans ses bras alors que le curé de la paroisse les poursuivait puis faisait la leçon à leur sœur sur l'éducation dispensées à ces deux mauvaises créature comme il aimait dire. Elle continua ses caresses légères et tendres, offrant à ce garçon tout l'amour qu'il méritait.

Soudain Tristan retrouva la parole et s'exprima sur un tout autre sujet. Il s'inquiétait pour elle des problèmes que son maudit maitre pourrait lui causer. Quel adorable garçon ! Elle souleva une de ses mèches et lui baisa le front.


"N'aie pas peur, tu te souviens de cela, mon garçon ? C'est un enseignement du Christ. Si tu crois en Lui, il n'y a rien à redouter. Oui, ton maitre est effrayant. Oui, il a un pouvoir terrible qu'il ne mérite pas, dont il abuse. Oui, il pourrait causer des ennuis à moi ou à cet ébahissement. A mon établissement. Mais je n'ai pas peur. J'ai Dieu et son Fils avec moi. Ils ne laisseront jamais le Mal l'emporter. Et si par malheur, ce cardinal se montrait plus fort, même dans le pire cas, je refuserai de plier devant. Je n'ai peur ni de la mort ni de la prison. Il n'y a pas avoir peur quand on se sait porté par de justes convictions."
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Mar 10 Déc - 21:27

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Épuisé de chagrin, il demeura comme un petit oiseau à moitié endormi entre les bras d'Isabelle. Et dire que d'ici peu de temps, il allait devoir rentrer. Se confronter à son maître. Et à Alexandre. Étrangement, ce ne fut pour le coup même pas tant de revoir le Cardinal qui le terrorisa... mais la dure épreuve qu'allaient être les retrouvailles avec son amant. Amant ? Pouvait-il encore dire cela ? Tristan comprima soudain les poings et sentit la colère commencer à remplacer l'abattement. Il ne savait pas encore comment il allait se comporter devant Alexandre. Encore moins ce qu'il lui dirait. La stupeur le tenait encore beaucoup trop pour qu'il puisse planifier quoi que ce fût. Tristan du reste était du genre à se laisser porter par les émotions du moment. Il se sentait bien incapable de présager la terrible rencontre.
Préférant détourner son esprit de l'échéance, le petit esclave écouta Isabelle affirmer avec force ses convictions. Il prit sur lui pour refouler sa rage et lui offrir un nouveau sourire. Ses yeux plongèrent dans ceux de la bienfaitrice, avec soudain toute leur force lumineuse.

-- Si seulement vous pouviez avoir raison. Oui... J'aimerais, moi aussi, pas avoir peur, être comme vous... (Un temps, plus songeur) Mais pourquoi les gens comme mon maître, y sont les représentants de l'Eglise si vous dites qu'ils sont dans l'erreur ? Comment est-ce que le Seigneur, y laisserait faire ça ? Vous croyez pas que... que... enfin, même si c'est horrible... qu'il faut écouter ces gens ? Après tout ils savent, ils ont étudié, tout ça...

Tristan se recroquevilla, pris d'angoisse. Comment être sûr que ce terrible maître était dans l'erreur, ainsi que semblait l'affirmer si puissamment Isabelle ? Qui étaient un esclave infirme et une prostituée pour contester ? Tristan voulait comprendre. Une grande part de lui se révoltait, mais l'autre craignait le péché d'orgueil.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Mar 10 Déc - 22:24

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Devant l'abattement naturel que le petit infirme éprouvait, Isabelle comprenait que c'était mieux pour lui de poursuivre une conversation qui l'éloignait du garçon hypocrite. Il aurait temps d'y repenser plus tard.

"Pourquoi les gens comme ton maitre sont aussi... intolérants ? Je pense que comme toute personne, il y en a des bons et des mauvaise. C'est la nature humaine et être représentant de Dieu n'y change rien. Je base mes convictions sur la lecture de la Bible. oh je ne sais pas lire. malheureusement. Mais à l'église, les curés en font la lecture. De temps en temps, Louise, une de mes collègues, nous lit des passages. C'est Jésus lui-même qui dit de ne pas avoir peur. Jésus était un être humble. il a chassé les marchands du temple qui faisait commerce dans la maison de son Père. Cela a un sens. Il a défié les autorités religieuses quitte à horriblement mourir en croix. Son message est clair : tant que l'on respecte ses convictions, que l'on est certain d'eux, il faut aller au bout. Sans peur."

Elle marqua une pause.

"Je ne dis pas que tous les représentants de l’Église sont mauvais. Certains. Je considère les curés comme ceux plus proches du peuple et de la vérité. Ils sont avec eux. Mais quand les religieux s'élèvent, qu'ils deviennent évêque ou cardinal , ils perdent tout contact avec la réalité et cela leur fait dire des absurdités. D'ailleurs... Parlant de curé, j'ai entendu dire cette nuit que le curé de Sainte-Eustache avait des démêlés avec la justice. On l'accuserait de désobéir à ses voeux. Je ne le connais pas bien celui-là. Et toi, tu as déjà eu affaire à lui ?"
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Mer 11 Déc - 9:57

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Les explications de la bienfaitrice parvinrent à apaiser quelque peu Tristan, sans pour autant le convaincre pleinement. Bien des choses lui échappaient encore. Pourtant, il croisa son regard et trouva dans son discours quelques points qui surent le faire réagir :

-- Oui, c'est vrai... Y a de tout même dans les représentants. P'têt que c'est vrai, qu'y sont pas tous aussi proches du message de Jésus... (il tentait de se convaincre ainsi, mais un élément le laissait toujours songeur et il murmura) Sauf si y a autant d'messages qu'on veut dans la Bible et qu'elle peut justifier Noir ou bien Blanc. Après tout, même le roi s'en sert pour justifier l'esclavage...

Elle l'interrogea alors sur le père Thierry et Tristan réagit d'un petit sursaut.

-- L'prêtre de Saint-Eustache a des ennuis ?

La mine tracassée du petit esclave trahissait son inconfort : il ne savait pas se dire satisfait ou inquiet de la nouvelle. Le père d'Anjou avait en effet de quoi être critiqué dans son comportement. Sans compter son cynisme, et la façon qu'il avait eu d'enfoncer Tristan devant son maître pour défendre Alexandre : l'infirme n'avait pas oublié cette scène terrible. Un court instant, sa réaction fut de se dire "Bien fait !" pour Thierry et pour Alexandre, avec cette nouvelle de son arrestation. Puis, réfléchissant plus en détail à la situation, il se souvint que le prêtre pourrait malgré tout rester un soutien s'il venait à regretter ses agissements, à sortir de prison et à vouloir affronter le Cardinal. Que penserait-il cependant des dernières prouesses de son fils ? De ses délations ? Tristan ne confiera rien de tout cela à Isabelle pour l'instant et répondra, neutre :

-- Eh bien... Pour être honnête, oui, le père d'Anjou est pas vraiment c'qu'on peut appeler un bon modèle de prêtre. Y a eu un fils illégitime. Y court les jupons.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Mer 11 Déc - 10:27

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Tristan semblait toujours aussi tendu suite à ses explications et ne parvenait pas à lâcher. Son esprit ne trouvait pas l'apaisement. Il cherchait la petite bête. Le point noir pour faire vaciller le raisonnement. Il le trouva. La justification de l'esclavage par la Bible. Il avait raison. Les saintes évangiles pouvaient être interprétés de toutes les manières qui soient, même les plus horribles. Son visage s'assombrit.

"C'est vrai... Notre Roi est quelqu'un de bien horrible pour être capable d'imaginer et de mettre en pratique un système aussi macabre. Je veux croire qu'il le regrettera plus tard, que cette action le fera échouer à obtenir la Vie Éternelle. Jésus... Jésus n'aurait pourtant pas voulu ça. J'en suis certaine. Il aimait les prostituées. Il était humble. il se levait contre les lapidations. S'il regarde ce royaume en cet instant, il doit être triste. Ou en colère."

Sa voix se brisait. Au final, ce serait toujours la même histoire. Les puissants dominaient et écrasaient les petites gens.  Ils réécrivaient les faits, les messages. cela ne changerait pas. Des larmes silencieuses coulèrent le long de ses joues.

"Il ne nous reste rien à nous. Sauf la foi."

Tristan réagit à ses révélations sur les rumeurs entendues au sujet du curé de Saint-Eustache. Elles le troublaient. Il connaissait donc ce prêtre. Qu'allait-il lui en dire ? Ces histoires étaient-elles fondées ? Ou serait-ce un bruit lancées par de mauvaises langues ? Ou bien une conspiration ? Elle suivit le visage du petit infirme qui exprimait une colère intériorisée. Cela confirmait que ce dernier connaissait bien l'homme d’Église. Elle attendit ses paroles et les écouta avec intérêt. Elle en fut fâchée.

"Quoi ?"

Ébranlée, elle lâcha Tristan et se recula sous le choc.

"Un fils illégitime ? Je croyais les curés bons, proches du peuple. mais eux aussi... eux aussi sont... Quel homme épouvantable !"

Elle étouffait de sa colère. Ses poings se serraient sur le plancher. Ce prêtre méritait une sanction sévère.

"Et tu l'as vu... tu l'a vu et tu ne peux pas témoigner. Et moi non plus. On ne peut raconter en justice que ce qui a été parfaitement observés. Les commérages et les interprétations, non, cela n'est pas honnête. Quelle injustice ! Quelle injustice ! Si ce bougre de prêtre se tire d'affaire, j'irai bien lui mettre une sacrée raclée tiens !"
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Jeu 12 Déc - 10:35

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Aux constats d'Isabelle, Tristan haussa les épaules avec fatalisme. Qu'y avait-il à faire, en effet, contre ce que les puissants faisaient de tous les textes qu'ils voulaient ? Il s'apprêtait à tenter de répondre quelque maladroite parole lorsqu'il surprit, cœur brisé, les larmes aux yeux de sa bienfaitrice. A son tour, il enroula ses bras autour d'elle pour lui offrir une accolade tendre et prolongée. L'esclave murmura :

-- Un jour... un jour j'espère bien qu'la roue tournera, si le Seigneur est, comme vous dites, triste de ce qui se passe dans ce royaume.

Là-dessus, Isabelle s'outra de l'attitude du père d'Anjou. Tristan acquiesça d'un bref hochement de tête, à ses mots contre ce qui en effet avait de quoi révolter. Il jugea toutefois honnête de corriger un point :

-- Euh... en fait, pour l'fils illégitime... Non, sur ce coup-là, il était jeune et elle aussi. Ils se sont séduits. Ça s'est fait comme ça. Mais après... ouais il l'a complètement abandonnée.

C'était là ce que Thierry lui-même avait confessé, et ce qu'Alexandre avait appris de sa mère et dont il avait fait le récit à Tristan il y avait quelques jours de cela. L'esclave demeura silencieux, le visage délicatement posé contre la poitrine d'Isabelle avec l'espoir qu'ils se consolent l'un-l'autre et se donnent de la force.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Jeu 12 Déc - 11:17

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Peinée par ce constat affreux qui venait de s'établir en elle, Isabelle reniflait tristement lorsque Tristan se blottit à nouveau contre elle mais cette fois pour la réconforter. Chacun son tour. Elle sourit, attendrie.

"J'aimerais que tu ais raison. Mais si... Et si on avait déçu Dieu ? Il nous a envoyé son Fils. Un millénaire s'est écoulé depuis. rien n'a changé. Il doit être si triste et déçu. Peut-être en colère. Il nous a peut-être tourné le dos, dégoûté par ce que nous sommes."

Elle versa des larmes. Cette Vie Éternelle, promise aux Justes, aux vertueux, était-elle possible ? Le Créateur accueillerait-Il les bonnes âmes ? Ou lassé de ces créatures inconséquentes, Il avait fermé toutes ses portes. Alors après la mort, ils erreraient tous dans les limbes. Cette pensée était effroyable. Elle se raccrocha à Tristan et le serra fort dans ses bras pour tenter de s'extirper de ces doutes.

A cet instant, Tristan crut bon de corriger ses dires au sujet du père d'Anjou et de préciser les conditions de la naissance de son fils illégitime. Il aurait aimé la mère du garçon qui aurait répondu avec consentement à ses avances ? Elle en doutait. Sinon il n'aurait pas abandonné cette femme et son enfant.


"Sur quoi te bases-tu pour avancer ces choses ? Si ce prêtre a aimé cette femme, pourquoi l'aurait-il abandonné ensuite ? Il aura plutôt raconté une bonne histoire. Pour se bonne conscience et bonne réputation."

La colère l'avait reprise. Elle s'enflammait. Elle relâcha dans u mouvement d'humeur Tristan et claqua son poing contre le plancher. Ce diable de prêtre l'échauffa. Le cardinal, ce curé... Pourquoi tous ces religieux, censés porter la bonne parole, se montraient-ils si indignes de leur fonction ? Elle en cracha de dégoût au sol.
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Sam 14 Déc - 9:42

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Les craintes d'Isabelles contaminèrent Tristan, qui se tassa plus encore dans ses bras et partagea un temps ses larmes. L'angoisse le prenait, aussi bien pour son sort que pour les tournures générales de ce pays, où se déversait tant de noirceur. Le jeune esclave se laissa serrer fort dans l'étreinte de sa bienfaitrice, ne bougea pas, comme s'il voulait lui offrir tant bien que mal un peu de réconfort de cette façon. Pas un mot. Ni un geste. Simplement la chaleureuse présence d'un frère d'infortune tout contre soi. Lui-même appréciait ces câlins, comme il en avait si peu connus dans sa courte existence.
Elle le questionna alors au sujet de Thierry et semblait douter grandement de ce qu'il avançait. La rage la reprenant. Tristan en conçut une brève terreur, saisi par la violente idée que cette femme avait dû beaucoup souffrir à cause d'hommes, pour dégager tellement de colère. L'invalide, sous le coup de la crainte, bredouilla :

-- B'en... j'sais pas... J'fais juste que vous dire ce que j'ai entendu. De la bouche de ce prêtre, qu'avait l'air de vouloir se repentir. Et de celle du fils illégitime en question. C'est... Il est autre qu'Alexandre.

Le nom était lâché. Tant pis. Et après tout, ce n'était pas comme si une bonne partie de la ville n'avait pas assisté au procès et entendu les aveux de Thierry de sa propre bouche, quant à la paternité d'Alexandre. Tristan savait qu'il n'aurait peut-être pas dû éventer ces détails... Mais après tout tant pis. Il n'allait plus s'encombrer de scrupules pour Alexandre, qui venait de lui planter un tel coup dans le dos !
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Sam 14 Déc - 10:15

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Isabelle éprouva un léger apaisement grâce aux câlins que lui transmettait Tristan et se sentit soudain gênée en constatant que celui-ci eut peur face à sa colère vis-à-vis du prêtre défroqué. Elle choisit de se calmer un peu. Il ne méritait pas de subir son courroux, lui, puis écouta au milieu de ses hésitations ses explications. Ses yeux s'écarquillèrent en entendant la révélation sur le fils de cet homme? Alexandre ! Le gamin aux apparences faussement naïves.

"Lui ? Lui est le fils de ce prêtre ? Eh bien, Il est aussi dérangé que son père ! Les chiens ne font décidément pas des chats !"

La colère la reprenait. En dépit  de sa volonté de souhaiter en épargner Tristan. Elle s'efforça de s’imposer un calme qui lui échappait de plus en plus. isabelle tiqua sur le fait que ce prêtre semblerait essayer de se repentir puis que Tristan l'aurait entendu.

"Attends ! Tu l'as... entendu ? Tu connais donc ce prêtre ? Cela suffit. Raconte-moi tout ce que tu sais à son sujet. Ne me fais pas de cachotteries."

Sa voix était remontée de plusieurs octaves et devenue menaçante. La conversation mettait ses nerfs en jeu.
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Le Cent-Visages le Dim 15 Déc - 12:41

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Trista35

Tristan, esclave, 15 ans

Les chiens ne faisaient pas des chats, disait-elle. Tristan grimaça, submergé de peine devant ce qui était l'évidence mais qu'il avait tellement de mal à admettre. Il avait voulu se convaincre qu'Alexandre était différent, qu'ils s'aimeraient... Il déglutit péniblement, comme pour avaler et digérer la sinistre vérité.

-- Je... J'connais un peu le père d'Anjou ouais. C'est le père biologique d'Alexandre, avec Madame Bellanger, de la librairie. Y a une dizaine de jours, il a fait un esclandre dans une taverne. Après, j'me suis lié d'amitié avec Alexandre et... c'est là qu'de fil en aiguille j'ai appris qui était vraiment Thierry. Et puis... j'sais aussi que Thierry, y a jamais voulu êt' prêtre. C'est son papa qui l'a abandonné dans un institut religieux, et là qu'on l'a forcé. Apparemment, ce s'rait le descendant d'une lignée de nobles déchus, et Madame des Roses, vot' patronne, eh b'en elle aussi. Y sont frères et soeurs. Voilà... J'sais pas trop davantage.
Le Cent-Visages
Le Cent-Visages
Gestion des PNJ
Gestion des PNJ

Messages : 1140
Date d'inscription : 14/10/2018
Age : 30
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Cassandre Velasquez le Dim 15 Déc - 13:35

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Isabel10
Isabelle, 38 ans, prostituée au Lupanar

Isabelle écoutait avec attention l'histoire que racontait Tristan, sans se laisser influencer par le narrateur ou les événements. Du moins essayait-elle. Apprendre que le père Thierry ait pu être vendu enfant par son propre père à un institut religieux... Cela remettait en cause son objectivité. Elle ressentait à présent de la pitié à son égard. Il n'avait pas choisi cette vie. Cela devait expliquer que.. Elle secoua la tête. Non ! Elle ne pouvait cautionner ses actes. Elle préféré se concentrer sur l'autre filiation du gamin.

"Sa mère est l'épouse du libraire Bellanger... Si je me souviens, quand je commençais dans le métier, il y a eu un scandale.. Ce libraire gueulait dans les tavernes que sa femme s'était enfuie. Elle est revenue plusieurs mois plus tard. Enceinte. Alors ce gamin... Alexandre... Le curé et la femme du libraire ont bien vécu une histoire. Mais pourquoi l'avoir rejeté ? Il n'avait qu'à renoncer à ses vœux et vivre avec sa femme et son fils !"

Isabelle n'aimait pas cette image qui lui apparaissait. Le prêtre devenait trop... complexe. Avec des raisons. Non ! Comment pourrait trouver des raisons à... ? Elle secoua la tête, mal à l'aise.


Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour Empty Re: [14 Septembre 1597] [Terminé] Les préparatifs d'un triste retour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum