Le Deal du moment : -45%
Chaussure Nike Shox TL pour Homme à -39%
Voir le deal
94 €

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Mar 7 Avr - 11:38

Kalisha avait longtemps hésité, la peur la tenaillait aux tripes. Elle s'apprêtait à faire quelque chose d'insensé. De toute sa vie, elle n'avait jamais eu pareil témérité. Elle avait toujours été la petite fille modèle, toujours à suivre les règles à la lettre sans poser la moindre question car les femmes ne posaient pas de questions. Les femmes obéissaient à leur mari et engendraient des héritiers. Mais que se passe-t-il quand ce dernier point n'était pas honorée? Jamais on ne lui avait expliqué quoi faire dans pareils circonstances. Elle savait juste qu'une épée de Damoclès pouvait s'abattre sur son mariage à tout un instant.

La paix avec Djerdan avait déjà était rompue alors un mariage ne serait qu'une formalité n'est-ce pas? Quel affront ce serait alors! La honte de sa famille...

Il en était hors de question et c'est bien ces velléités qui achevèrent malgré tout de la pousser, un brumeux matin de novembre à braver les interdits et à se rendre seul dans les bois. Là où elle trouverait une médecine moins... Conventionnelle.

Le Comte ne se formaliserait pas de son absence, c'était tout juste s'il lui prêtait guère plus d'attention qu'aux statues des couloirs du domaine. Elle avait tout fait pour créer du lien mais rien n'y faisait. Elle n'était parvenue au mieux qu'à l'ennuyer profondément. Heureusement que Florentyna était là ! Dans son malheur, elle avait eu la chance de rencontrer une amie dans la personne de sa belle-fille. C'était du moins ainsi qu'elle  la voyait. Elle n'avait cependant pu se résoudre à lui avouer l'entièreté de son dessein et ne lui avait indiqué que le but de sa sortie et non sa destination.

Montée en amazone sur sa petite jument baie rouge, Kalisha s'enfonça un peu plus encore dans l'obscure forêt. Des ronces tentèrent de la retenir, agrippant sa cape de laine comme un ultime avertissement. Elle s'en dégagea et résolue poursuivit sa route. Sans savoir réellement vers où se diriger.
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Mar 7 Avr - 21:23

Avant le rp, je lance les dés pour savoir si Kalisha est désarçonnée ou non, quand Sylvère effraie sa jument.
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Fatum le Mar 7 Avr - 21:23

Le membre 'Sylvère d'Aiguemorte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Audace' :
[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Vz75
Fatum
Fatum
Admin
Admin

Messages : 496
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 27
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur https://lapourpreetlaroue.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Mar 7 Avr - 21:28

On était en novembre. Et ça se sentait. Il faisait plus froid que quelques mois plus tôt, et Sylvère n'avait pas de trop d'avoir son vieux manteau pour se prémunir de l'hiver qui approchait à grands pas. Pas plus qu'il ne regrettait d'avoir quelques cachettes qui soient abritées des intempéries.

Ce matin-là était particulièrement brumeux. L'air ambiant était humide, et le brouillard qui s'était déposé rendait sa chère forêt toute grise. En fait, Sylvère avait même un peu froid - et faim, il fallait l'admettre. C'était pour cela qu'il avait décidé de partir à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent, n'importe quoi tant que cela se mangeait.

A ce rythme, il allait devoir retourner en ville bientôt pour se remplir le ventre et faire les réserves hivernales.

Mais dans l'instant, ses problèmes d'estomac étaient occultés par autre chose, de bien plus important. Cette femme qui s'était aventurée dans sa forêt. Il l'avait repérée depuis bien longtemps - dès qu'elle avait franchi la lisière, tout compte fait - et il la suivait discrètement, pour voir ce qu'elle venait faire par ici. Dans ce cas-ci précisément, le brouillard devenait son ami. Il le dissimulait.

Elle avait un cheval, et ça, ça intéressait Sylvère plus que tout le reste. D'autant qu'elle ne semblait pas vraiment apte à se défendre s'il l'attaquait. Il était sûr de pouvoir avoir le dessus sur elle, à condition de la faire descendre de sa monture. Mais un cheval, ce n'était jamais qu'un animal... Un animal qui pouvait désarçonner sa cavalière

Elle ne semblait pas savoir où elle allait, et suivre un quelconque chemin. Mais Sylvère connaissait la forêt par coeur, et il savait bien que s'il prenait plutôt par ici, le chemin étant plus praticable, il pourrait la double et arriver avant elle d'ici quelques centaines de mètres. Et puis, si elle tournait avant, il saurait la retrouver, même si le brouillard rendrait la tâche plus ardue qu'en temps normal.

Il s'engagea ainsi entre les troncs d'arbres et accéléra le pas. Il restait à pied, et elle à cheval. Mais il arriva bien avant elle au point d'intersection qu'il s'était fixé malgré tout. Tellement qu'il en vint même à se demander durant une seconde si elle n'avait pas effectivement pris un autre chemin...

Mais non, parce qu'à cet instant précis, il entendit les branches craquer sous les sabots du cheval. Il eut un sourire.

Bingo !

Il attendit que le cheval se rapproche encore, puis il surgit à l'improviste, juste devant lui, avec la ferme attention de les surprendre. Ce qui fonctionna à merveille. Sous le coup de la peur, le cheval se cabra. Et fit tomber sa cavalière. Tout ce dont il avait besoin. C'était parfait.

Il s'approcha alors d'elle à grands pas, en attrapant le cheval en passant - il n'allait certainement pas le laisser s'échapper !

- C'est une jolie bête que vous avez là, déclara-t-il avec un sourire.

Il se tourna vers la jeune femme et ajouta :

- Qu'est-ce que vous êtes venue chercher par ici, ma petite dame ? Vous vous êtes perdue ?

Il allait se faire un plaisir de la raccompagner...

Cette pensée lui tira un sourire sombre.
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Mer 8 Avr - 6:37

Chaque fois que le sabot de sa jument heurtait le sol feuillu, Kalisha s'enfonçait un peu plus loin dans la forêt. L'heure avait beau avancer, tout semblait de plus en plus sombre. Loin de se lever le brouillard ne faisait que se densifier un peu plus. Des odeurs d'humus et de rosée s'élevaient dans les airs où aucun son - si ce n'est un unique hululement - ne venait troubler le pesant silence. La Comtesse frissonna sous sa cape de laine et ce n'était pas vraiment l'humidité qui la gelait sur place.
Elle tira doucement sur les rênes de sa monture et celle-ci s'immobilisa. Sa main caressait doucement l'encolure chaude et réconfortante de l'animal alors que ses yeux scrutaient autant que possible l'horizon. Devrait-elle faire demi-tour ? Ce serait sans doute plus prudent... Tout cela avait été une bien mauvaise idée après tout. Qu'adviendrait-il d'elle qu'elle tombait sur l'un de ces brigands de grands chemins ? On la détrousserait et peut-être même violerait sur place, comme une paysanne au milieu des fougères. L'idée la fit déglutir. Pourtant ses talons tapotèrent l'abdomen de l'équidé qui reprit sa route après un bref hochement de la tête.

Le bruit étouffé des sabots était pesant. Ce silence était pesant. Elle aurait dû être au coin du feu à terminer sa broderie d'un colibri vert et cyan... Une branche craqua. Elle sursauta. Une ombre apparut, sa monture se cabra. Kalisha laissa échapper un cri de stupeur et ne put se maintenir en selle. Elle glissa le long de la croupe de l'animal et atterrit sur le lit glaciale de feuille en décomposition. Un brigand! Un brigand ! Elle était perdue. Elle commença à ramper aussi vite que possible à quatre pattes, enfonçant ses ongles parfaitement manucurés dans la mousse et la terre. Prise de panique, elle ne vit même pas que l'individu était déjà à ses côtés, bride à la main. Nouveau cri lorsqu'elle aperçut le visage qui la scrutait.

Ce qu'elle était venue chercher ? Elle commençait sérieusement à se le demander tant la raison lui paraissait soudainement futile. Pourquoi vouloir à tout prix un enfant de cet individu qui ne pensait qu'à lui-même ? Pourquoi se sacrifier pour sauvegarder une alliance qui n'avait été faite que pour être mieux rompue ?

Elle recula doucement, fesses au sol, ses mains cherchant, un quelconque appuie ou une quelconque arme, lorsque son dos heurta finalement le contact rassurant de l'écorce d'un arbre.

- Je... Je... Ne me faites pas de mal... Prenez mes bijoux si vous voulez.

Elle n'était tour de même pas assez naïve pour sortir couverte de ses belles parures mais elle avait tout de même, un fin collier de perles, une chaînette à l'effigie de la Sainte Mère et un délicat bracelet d'or fin. En plus de son alliance.
Elle commença à détacher son collier mais dans le stress ne parvenait pas à trouver le fermoir, ses doigts tremblaient et refusaient de lui obéir. Finalement, elle se résigna dans un grognement agacé

- Je suis venue chercher de l'aide. On m'a dit que j'en trouverai ici, finit-elle par dire en se relevant.

Elle épousseta finalement sa robe tant bien que mal afin de reprendre une certaine contenance malgré la feuille d'érable qui s'était accrochée dans sa chevelure lors de sa chute. Quitte à se faire dépouiller, violer ou même mourir, autant le faire avec classe. Après tout, elle était à la fois Princesse et Comtesse quand lui n'était qu'un manant vivant dans une grotte au fond des bois.

- La politesse veut que l'on se présente à une dame. Même dans les bois. dit-elle pleine d'assurance.

Elle avait passé sa vie à se plier aux règles, à s'écraser pour rentrer dans le moule qu'on lui avait forgé. Mais aujourd'hui, elle avait décidé de ne plus se laisser faire. Aujourd'hui, elle serait elle. Elle posa croisa son regard. Il avait plutôt un beau sourire. Quoique un peu effrayant.
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Mer 8 Avr - 17:07

En tombant, la pauvre fille avait crié. Et à présent, elle paniquait, littéralement. Sylvère se contenta de la regarder reculer, un brin désabusé, en attendant qu'elle se rende compte qu'il n'allait ni la violer, ni la tuer. Il avait autre chose à faire de bien plus utile à ses yeux.

Elle finit par cesser de reculer - enfin, surtout parce que son dos se heurta au tronc d'un arbre mais cela eut la bienséance de l'apaiser. Même si elle continuait de bégayer. Il eut un demi-sourire pour toute réponse et s'approcha :

- Vos bijoux... répéta-t-il, avec un air intéressé.

Il hocha la tête :

- Proposé si gentiment, je ne vais pas refuser votre offre, ma petite dame. Et si vous le permettez, je vous prends votre petite monture aussi.

Il tapota l'encolure affectueusement. Inutile de préciser que malgré les apparences, c'était une question purement rhétorique. Il plongea ses yeux dans les siens.

- Vous avez besoin d'aide, voyez-vous ça. Eh bien, je suppose que tout dépend du type d'aide mais je connais cette forêt comme ma poche alors... il se peut que ce soit votre jour de chance et que je puisse vous guider.

Son jour de chance. Tout dépendait du point de vue. Et puis, bien entendu, il n'allait certainement pas faire cela gratuitement. Il lui tendit la main pour l'aider à se relever, tout en sachant très bien qu'elle allait l'ignorer. Quand elle fut de nouveau debout, Sylvère laissa retomber sa main avec un sourire en coin. La jeune femme frotta ses vêtements avec noblesse, pour retirer tout ce qui y était accroché, terre comme feuilles.

Finalement, elle releva les yeux dans sa direction et lui jeta à la figure, pleine d'assurance :

- La politesse veut que l'on se présente à une dame. Même dans les bois.

Sylvère éclata de rire, sincèrement amusé.

- Oh oui, pardon. Je manque à tous mes devoirs. Je m'appelle Sylvère d'Aiguemorte, et vous êtes sur mes terres. Je suis le roi de cette forêt. Alors vous êtes consciente que vous n'êtes pas vraiment en position de me donner des ordres, n'est-ce pas ?

Il eut un geste vague de main et conclut ensuite :

- Bon, prenons les choses dans l'ordre, si vous le voulez bien. J'accepte vos bijoux pour payer mes impôts, et votre cheval pour vous servir de guide ici. C'est un marché équitable, n'est-ce pas ?

Et il ponctua ses paroles d'un sourire charmeur.
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Jeu 9 Avr - 12:23

Un profond soulagement parcourut Kalisha lorsqu'elle comprit qu'il ne comptait pas abuser d'elle. Il ne manquait plus qu'elle devienne la mère d'un bâtard des bois pour ajouter un peu plus à la honte qu'elle devrait porter! Encore que... Ce n'était même pas sûr que son époux ne remarque que l'enfant n'était pas de lui tant tout cela ne l'intéressait guère. C'était le fardeau de la femme. Lui n'était là que pour offrir sa semence et récolter l'héritier. Mâle, de préférence.

Kalisha réussit enfin à se défaire de ses bijoux, elle ne garda que l'alliance d'or et d'émeraude de son mariage. Elle les tendit bien volontiers au brigand. Quelques bijoux de plus ou de moins... Ce n'était pas ce qui changerait quoi que ce soit. En revanche sa monture... Elle l'observa tapoter l'encolure de sa jument. Elle n'était pas particulièrement attachée à cet animal mais... Comme allait-elle faire pour rentrer à Monthoux dans ces conditions ?!  Elle soupira et se releva, ignorant par la même occasion la main qui l'aurait pourtant bien aidée.

Elle lissa sa robe d'un fin lainage cobalt. Enlevant au passage quelques feuilles mortes qui s'y étaient accrochées. Elle devait avoir bien piètre allure à ce moment là et se réjouit qu'il n'y ait pour une fois, nulle dame de la Cour pour commenter ses faits et gestes. L'homme était prêt à l'aider mais non sans rétribution, ce qui n'avait rien d'étonnant.

Elle décida de repartir sur de bonnes bases si l'on pouvait dire. Des présentations. Ce qui eut pour effet de décrocher un rire à l'homme suivit d'une réponse pour le moins sarcastique. Elle nota son nom. Enfin celui qu'il se donnait car tout un chacun savait très bien que seul le Roi et ses nobles possédaient des bois et qu'il n'existait nullement de patronyme "d'Aiguemorte". Oui, Kalisha avait mis un point d'honneur durant ces premières semaines de mariage à apprendre par cœur le nom des différentes maisons monbriniennes. La solitude lui pesait alors terriblement et elle n'avait rien trouvé de mieux que de se plonger dans les études...

- Enchantée votre Majesté. répondit-elle en accompagnant sa réponse d'une révérence.
- Diane de Vertebrume. poursuivit-elle tout en restant inclinée.

Ce nom était sortie comme ça. Elle n'avait pas vraiment réfléchi à la question mais se présenter comme une "Monthoux" risquait de lui créer plus de problèmes qu'autre chose. A coup sûr l'homme avait déjà entendu ce patronyme aussi lourd à porter que son époux... Elle se releva et enchaîna un brin acide :

- J'espère que vos défenses sont prêtes votre Majesté. Le Roi de Monbrina a un appétit d'ogre pour chaque lopin de terres se trouvant à ses portes.

Elle n'avait toujours pas digéré l'attaque de Djerdan. Y arriverait-elle seulement un jour ? Sa compatriote elle-même s'en inquiétait... Pourtant son problème actuelle était bien plus urgent à régler.

- J'accepte votre proposition, votre Majesté. répondit-elle docilement quelques peu troublé par le sourire de Sylvère.

Elle cligna des yeux comme pour sortir d'un enchantement et mit pied à l'étrier afin de se hisser sur sa monture.

- Je vous céderai ma monture à destination. Mais vous devrez trouver un moyen pour me raccompagner chez moi. Je ne peux décemment pas faire le trajet à pied. Et je ne doute pas qu'un homme de votre grandeur ne laisserait point une gente dame dans une telle détresse.
Sa voix s'était faite charmeuse, survie oblige, mieux valait sans doute ne pas provoquer l'homme.

Juchée sur sa jument, un faux sentiment de sécurité commençait à s'installer... Elle talonna l'équidé qui avança tranquillement au pas, Sylvère tenant toujours la bride à ses côtés.

- Je suis venue chercher... Un sorcier ou quelqu'un qui pourra m'aider avec... mes soucis... personnels.

C'était terriblement gênant que d'avouer à un parfait inconnu que l'on venait chercher secours car on ne réussissait guère à tenir sa part du marché conjugale.
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Jeu 9 Avr - 16:09

Encore un lancé de dés, cette fois pour savoir si Sylvère comprend si Kalisha ment.

Réussite : il comprend.
Echec : il ne se doute de rien.
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Fatum le Jeu 9 Avr - 16:09

Le membre 'Sylvère d'Aiguemorte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Audace' :
[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Ot7b
Fatum
Fatum
Admin
Admin

Messages : 496
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 27
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur https://lapourpreetlaroue.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Jeu 9 Avr - 17:23

La jeune femme finit par réussir à défaire ses bijoux et il tendit la main pour les prendre. Il y avait là un collier de perles, une petite chaînette religieuse et un bracelet en or. Sylvère savait reconnaître de l'or quand il en voyait. Il sourit et les mit sans la poche de son manteau.

Puis, elle s'inclina devant lui, en décidant de l'appeler Majesté. Bien, elle avait tout compris. Lorsqu'elle se présenta, il s'inclina à son tour et la salua dans les règles de l'art :

- Madame Diane de Vertebrume. Enchanté.

Il fit une pause, se redressa et ajouta, toujours avec le même sourire charmeur :

- Je vous sais gré de me prévenir des potentiels dangers qui guettent ma forêt mais personne n'a encore essayé d'en franchir les frontières. Et dans le cas contraire, je me ferais un plaisir de les accueillir.

Sylvère ne fut pas surpris de la voir accepter la proposition. Quelques secondes plus tard, elle passait le pied à l'étrier et enfourchait le cheval, dont il tenait toujours la bride. Il aurait pu l'emmener n'importe où qu'elle n'en aurait rien su. Mais à quoi bon, sinon s'encombrer d'une jeune femme qu'il faudrait nourrir ? Pourtant, il ne s'attendait certes pas à ce qu'elle lui demande d'être raccompagnée.

Pourtant, cela lui tira simplement un haussement d'épaules. Bah ! ce n'était pas la première fois qu'il raccompagnerait une princesse jusqu'à la capitale. A croire qu'il suffisait d'avoir un beau sourire pour qu'elles vous demandent de les escorter chez elles ! Et pour celle-ci, il n'avait même pas essayer de lui faire croire qu'il l'avait sauvée !

Il avait repris sa marche, en attendant qu'elle lui explique son problème - ce qui ne tarda pas à arriver. Elle cherchait un sorcier. Pour des soucis personnels, qu'elle semblait peu encline à lui dire. Il eut un sourire carnassier. Eh bien, il avait la personne idéale pour elle !

- Rassurez-vous, je sais exactement qui je vais vous emmener voir. Je suis sûr qu'il pourra vous aider.

Et il bifurqua aussitôt sur sa droite, pour rejoindre sa destination.

En arrivant devant la petite demeure, il ne lâcha pas la bride du cheval et toqua à la porte.

Spoiler:
A toi @Hyriel Radgery !  :P
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Hyriel Radgery le Sam 18 Avr - 9:37

Il est tôt. Mais il fait jour. Donc il faut se lever. Réveillé, de préférence. Les trois autres avaient aussi commencé à émerger et Hyriel tira sur ses muscles pour faire de même et récupérer ses béquilles. Aujourd'hui, il comptait travailler un peu dans son laboratoire et continuer d'apprendre quelques bases à son jeune ami pendant que son frère et leur troisième ami partaient faire leur marché en forêt.

Ils allaient partir quant on frappa à la porte. Hyriel, qui s'était entre-temps assis à la table principale, releva la tête et tous se consultèrent du regard. Qui viendraient les voir à cette heure matinale ? Le grand frère de la bande alla ouvrir. Et Hyriel plissa les yeux en découvrant l'insolite trio du bourrin, de la fille et du truand. Qu'allait-il encore inventer celui-là ? En plus, cette fille – ou plutôt cette femme, semblait plutôt bien habillée pour venir batifoler en forêt...

Hyriel leur adressa un grand sourire.

"Bonjour à vous, Madame, Majesté, attachez votre cheval et entrez donc pour nous raconter ce qui vous amène en notre modeste demeure..."
Hyriel Radgery
Hyriel Radgery
Sorcier, herboriste ~ Officiellement écrivain public

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2020
Age : 19
Localisation : Quelque part...

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Sam 18 Avr - 14:25

Kalisha s'était laissée mener jusqu'à une maison dans les bois. Sylvère frappa et un homme en émergea, sourire jusqu'aux oreilles. Elle jeta un regard à Sylvère, se demandant s'il pouvait s'agir d'un piège... Tout en réalisant que c'était de tout façon bien trop tard pour s'en inquiéter.

Le Roi de la forêt attacha sa jument et la princesse mit pied à terre.

- Bonjour Monsieur. Sa Majesté m'a conduite chez vous car je me suis égarée en cherchant de l'aide. Je...


Elle hésita regardant subitement aux alentours, et constata qu'il n'y avait que des arbres à perte de vue. Elle ne savait même pas comment retrouver son chemin.

- Je suis venue chercher de l'aide pour un problème personnel

Elle prit son courage à demain et s'approcha de l'inconnu qui semblait plutôt avenant à première vue. Elle baissa la voix tant elle avait presque honte de prononcer ces paroles.

- J'ai besoin que vous m'aidiez à tomber enceinte. Il le faut vraiment

Voilà c'était dit. Kalisha soupira. Le rose lui était monté aux joues et elle se sentait terriblement stupide. Elle aurait voulu lui dire que c'était une question de diplomatique de la plus haute importance mais Diane de Vertebrume ne devait certainement pas connaître ce genre de déboires. Elle envia subitement son alter ego.
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Mar 21 Avr - 12:25

La porte s'ouvrit, et depuis la table principale, Hyriel leur adressa un immense sourire. La jeune femme mit pied à terre, et Sylvère alla attacher la jument. Jument qui lui appartenait, désormais, puisque tel était le marché. Il sourit, tapota son encolure presque affectueusement et tandis que la jeune femme s'approchait d'Hyriel, il sortit les bijoux de sa poche pour les observer de plus près. Chacun était une petite oeuvre d'art.

Son sourire s'aggrandit encore, il les soupesa durant quelques secondes, pour en admirer le poids puis les remit dans sa poche, sauf l'un d'eux.

Il fit signe à la jeune femme d'entrer, et il poussa la porte avec son pied pour la fermer quand ils furent à l'intérieur. Il faisait meilleur ici. Le brouillard et l'humidité de dehors pénétraient ses vêtements et un peu de chaleur était la bienvenue. Habiter dans la forêt n'avait pas que des avantages.

Il posa le bijoux devant Hyriel - parce que des alliés se devaient de partager le pactole - puis s'assit sur l'un des bancs sans la moindre gêne. Ce qui n'était clairement pas le cas de la jeune femme qui, quelle que soit l'aide qu'elle venait demander, ne semblait pas à son aise.

Il eut cependant très vite la réponse à sa question, et il devait dire qu'il ne s'était pas du tout attendu à ce genre de demandes. Tomber enceinte. Voici un problème qui le dépassait totalement, et donc il ne comprenait certainement pas toutes les implications. Quant à en voir le rose qui avait gagné les joues de la jeune femme, elle était très gênée de demander quelque chose dans le genre.

Il l'observa durant une seconde, croisa les bras sur la table, et remarqua avec un air blasé :

- Pourquoi vous vous cassez la tête à tomber enceinte, au juste ? Ce n'est jamais qu'un mariage arrangé. Si ça se trouve, il a le double de votre âge ... Ne me faites pas croire que vous l'aimez.

Après tout, elle était noble. Et les mariages nobles qui n'étaient pas arrangés, ça ne courrait pas vraiment les rues. C'était encore un truc qui le dépassait. Il haussa des épaules.
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Hyriel Radgery le Mer 6 Mai - 14:04

Hyriel vit bien que la jeune femme était hésitante, et encore le mot était faible. Et elle cherchait du soutien auprès de Sylvère ? C’était le monde à l’envers ! Il la regarda descendre et hésiter à nouveau pendant que Sylvère soupesait son butin. Elle se fiait à l’homme qui l’avait détroussée ? Mais que lui avait donc raconté le roi pour la convaincre ainsi ?

Sylvère entra à sa suite et déposa les bijoux sur la table. Eh bien, quel gracieux payement pour n’avoir encore fait que prononcer une simple parole ! Il les regarda un instant avant de se retourner vers la jeune femme avec un visage avenant pour la mettre en confiance.

Il écouta l’introduction de la jeune dame. Elle venait donc demander ses services, bien, cela expliquait. Il se redressa et se pencha vers elle quand elle baissa la voix. C’était… inhabituel. On lui demandait plutôt l’inverse en général. Il comprenait toutefois mieux sa gêne. Il sourit pour la rassurer, voyant qu’elle était vraiment très mal à l’aise, même après avoir parlé, et hocha la tête.

"Soit, mais j’aurais besoin que vous me précisiez ce dont vous avez vraiment besoin : vous attirer les faveurs de votre mari ou réellement tomber enceinte ? Ce que j’aurais à vous proposer serait différent."

Il hésita pendant que Sylvère se faisait moraliste et finit par pencher la tête, se posant la même question.

"En effet, pourquoi est-ce à ce point une nécessité ? Votre belle-famille a-t-elle à ce point hâte de voir de joyeux bambins leur courir dans jambes ?"
Hyriel Radgery
Hyriel Radgery
Sorcier, herboriste ~ Officiellement écrivain public

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2020
Age : 19
Localisation : Quelque part...

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Jeu 7 Mai - 20:00

Kalisha présenta sa requête avec une certaine timidité. Mais visiblement l'homme ne trouvait pas cela suffisant explicite puisqu'il lui demanda de préciser sa pensée.

Le rouge lui monta aux joues, tant il était gênant d'aborder le sujet avec de parfaits inconnus qui ignoraient tout de la pression que pouvait subir une épouse.

- Enceinte... Enceinte... J'ai besoin de tomber enceinte... Il le faut vraiment finit-elle par avouer en détournant la tête pour s'appesantir sur le sol de terre battue.

La réaction des deux hommes ne se fit pas attendre et ni l'un, ni l'autre ne semblait réaliser que de tout cela pouvait dépendre la paix comme la guerre et qu'il serait terriblement honteux pour elle et sa famille que de demeurait le ventre vide. Les paroles du Roi de la forêt achevèrent de faire exploser toute les frustrations qu'elle avait accumulées quotidiennement...

- Oui! Vous avez raison! Il a le double de mon âge, il est large comme une porte, m'ignore complètement, méprise ma culture et me considère comme un ornement ! Mais je dois quand même tomber enceinte! Je n'ai point envie de jeter l'opprobre sur ma famille. Et vous savez quoi? Non vous l'ignorez puisque  vous vivez perdus au fin fond de votre forêt et que cela vous est parfaitement égal. Ce n'est pas un mariage arrangé. Je suis le prix d'une alliance voilà tout! Et qui souhaiterait un paiement en monnaie singe? Personne! Et certainement pas vous !

Sa colère s'était déversée d'un coup. Le barrage avait cédé et tout emporté. Des mois qu'elle prenait sur elle, qu'elle faisait des efforts pour se faire aimer puis simplement pour se faire accepter. Des mois qu'elle s'accoutumait à cette nouvelle culture bien loin de la sienne. Et puis il y avait eu l'attaque de Djerdan. La lettre d'incompréhension de sa famille et leur demande de... D'y mettre un peu plus du sien. Des larmes de colères commençaient à perler aux coins de ses yeux lorsqu'elle réalisa ce qu'elle venait de faire.

- Je suis désolée. Veuillez excuser mes égarements. Pouvez-vous faire quelque chose ? demanda-t-elle timidement, avec l'air coupable d'un chiot prit sur le fait.
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Sylvère d'Aiguemorte le Ven 8 Mai - 13:24

Le mariage.

Ce genre de choses qu'il aurait été forcé de faire s'il n'avait pas fuit la civilisation. Au moins ici, il n'y avait aucune obligation. Il était libre, et il comptait bien le rester encore très longtemps.

Mais visiblement, il n'était pas le seul dont l'entendement était dépassé par cette histoire de tomber enceinte, puisqu'Hyriel ne tarda pas à aller dans le même sens que lui et à appuyer sa question. Sauf que... il ne s'était pas attendu à ce qu'elle réponde avec tant de virulence ! Durant quelques secondes, Sylvère ne put rien faire sinon se sentir très bête - et terriblement mal à l'aise par les paroles de la jeune femme.

Malgré tout, il restait un point flou : entre un mariage arrangé et le prix d'une alliance, quelle était la différence exactement ? Elle ne l'aimait certainement pas, et à ses yeux, c'était exactement la même chose. On lui avait trouvé un mari et elle n'avait pas son mot à dire. Si c'était pour la paix ou pour de l'argent ne changeait rien au problème profond de cela.

Ce qu'il voyait, c'était surtout qu'il vivait peut-être perdu au fin fond de sa forêt, qu'il n'était certainement pas coutumier de tous les ronds de jambe des nobles, mais qu'il se portait bien mieux qu'elle à vivre dans une grotte. Pas besoin d'être devin pour le comprendre. Et puis, était-ce bien des larmes qu'il voyait, se pressant de plus en plus aux coins des yeux de la jeune femme, réclamant à sortir ?

Un silence s'était déposé entre eux, et elle fut la première à le rompre - après s'être reprise :

- Je suis désolée. Veuillez excuser mes égarements. Pouvez-vous faire quelque chose ?

Sylvère ne dit rien encore pendant quelques secondes puis il ravala sa fierté, toutes les phrases qui lui venaient aux lèvres pour lui répondre et eut un vague hochement de tête :

- Je crois que ce n'est pas à vous de vous excuser, Madame.

Il fit une pause et enchaîna :

- Votre colère était légitime... Pardonnez-moi.
Sylvère d'Aiguemorte
Sylvère d'Aiguemorte
Brigand et roi de la forêt

Messages : 279
Date d'inscription : 17/03/2020
Localisation : Dans la forêt d'Aiguemorte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Hyriel Radgery le Lun 11 Mai - 22:24

Hyriel vit à la teinte qui gagnait les joues de Kalisha et à son mouvement que c’était la deuxième option proposée qui était la bonne. Voilà qui était singulier. Il l’observa se troubler et se mordit la lèvre de surprise quand elle s’emporta. Il comprenait mieux, il comprenait beaucoup mieux. Elle était une étrangère, comme lui et ses trois compagnons. Une étrangère qui, parce qu’elle était une femme, pouvait connaître des destins pires que la délivrance de la mort, tout cela parce que des imbus d’eux-mêmes se prenaient pour des dieux alors qu’ils n’étaient que de vulgaires cloportes ambitieux. Il inclina la tête, rendant son visage plus doux, pendant qu’elle se reprenait progressivement. Il lui adressa un sourire rassurant quand elle reprit la parole. Tandis qu’il réfléchissait à la manière de tourner sa réponse, Sylvère présenta ses excuses et… Sylvère présenta ses excuses ? Et il en faisait lui-même ? Eh bien, cette femme aurait-elle donc trouver un moyen de le changer de gamin en personne censée ? Ce n’était peut-être pas lui le sorcier sur le moment…

Il se retourna vers la jeune femme avec un air détendu pour la mettre en confiance.

"Effectivement, ne soyez pas désolée. Le corps humain n’est pas extensible à l’infini et à force d’accumuler la rage en soi, il y a toujours un moment où elle finit par devoir sortir, généralement sans y aller de main morte. Pour votre requête, je vous promets de faire au mieux."
Hyriel Radgery
Hyriel Radgery
Sorcier, herboriste ~ Officiellement écrivain public

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2020
Age : 19
Localisation : Quelque part...

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Mer 13 Mai - 19:46

Kalisha s'était emportée et elle le regrettait déjà en voyant la mine des deux hommes face à elle qui paraissaient si mal à l'aise. Elle leur offrit donc de plates excuses, maigre compensation après le tempétueux flot de paroles qui avait jailli de ses lèvres. Mais la jeune épouse ne s'était pas attendu à recevoir elle-même des excuses et se sentit subitement terriblement gênée au point de reporter son attention sur le sol, écoutant les mots réconfortants de celui qui devait être son bienfaiteur.

- Vous n'y êtes pour rien. Il vaut mieux oublier tout cela.

Elle osa enfin relever la tête pour demander d'une petite voix:
- Je vous remercie c'est tout ce que je demande. Combien de temps vous faut-il pour cela? Je... Il ne faudrait pas que je m'absente trop longtemps où l'on risquerait de chercher et... Je n'ai nulle part où aller. Je n'aime plus de cheval d'ailleurs.

Elle tourna la tête vers le voleur d'équidés. Elle ne lui en voulait pas tant pour le vol de l'animal que pour la perte de son moyen de locomotion... Elle dépendait désormais uniquement de ces petits pieds ou de son bon vouloir....
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Hyriel Radgery le Jeu 28 Mai - 14:23

Hyriel vit au regard de la jeune femme – et surtout à sa direction – qu’elle se sentait mal à l’aise pour s’être emportée. Il lui sourit, de même que les trois autres, pour la mettre à l’aise. Il écouta sa requête et adressa un sourcil haussé à Sylvère sur la fin. Bien évidemment, il avait joué les percepteurs forestiers. Il secoua la tête avant de revenir vers la jeune femme.

« Je vous avouerais que, comme ce n’est pas une demande que l’on me fait souvent, je ne saurais pas vous répondre de tête. Je vais chercher dans mes ouvrages ce que je pourrais trouver. En attendant… »

Il consulta ses trois amis du regard et tous trois hochèrent la tête. Il se retourna alors vers la jeune femme en souriant.

« En attendant, vous pourrez loger chez nous. Nous vous laisserons une couche pour vous seule et je vous promets qu’aucun de nous ne se montrera inconvenant. »

Les trois autres approuvèrent en souriant avec bonté.
Hyriel Radgery
Hyriel Radgery
Sorcier, herboriste ~ Officiellement écrivain public

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2020
Age : 19
Localisation : Quelque part...

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Kalisha de Monthoux le Dim 31 Mai - 20:22

Tous essayaient de se montrer compréhensif voire... Bienveillant même. Ce qui l'étonna quelque peu. Plus elle découvrait ces hommes des bois moins ils collaient à la description qu'elle avait plus en entendre.
Quelques part, ils avaient presque l'air plus accueillant que bien des nobles qu'elle avait pu fréquenter.
C'était une expérience déstabilisante mais rafraîchissante. Seulement un point l'ennuyer en entendant les paroles du guérisseur...

- Je vous remercie, je patienterai mais guère plus que jusqu'à demain midi. Mon absence ne passera pas inaperçue et... Je ne voudrais pas vous causer de soucis. Si cela doit prendre plus de temps alors je reviendrai à la date indiquée.

Elle inclina doucement la tête.
Puis réalisa qu'elle allait vraiment dormir ici. Au milieu de ces inconnus c'était... C'était un peu effrayant tout de même bien qu'elle avait étonnamment confiance en eux. Peut-être était-elle brin naïve et qu'elle regretterait demain matin... Pour l'heure elle n'avait pas réellement d'autre choix à disposition.
Kalisha de Monthoux
Kalisha de Monthoux
Épouse du comte de Monthoux ~ Reine de la forêt

Messages : 143
Date d'inscription : 07/03/2020
Age : 20

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé] Empty Re: [8 Novembre 1597] Promenons-nous dans les bois... [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum