Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 25€ de réduction ...
Voir le deal

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Jeu 5 Déc - 22:13

Irène avait trouvé une place confortable sur le fauteuil à bascule à l'étage. Elle avait nourri Ludovic avant de le bercer, tout contre elle. Depuis quand n'avait-elle pas eu de moment de répit ? Pour un peu, elle aurait même pu s'endormir, cependant, elle voulais attendre que les filles et Juan rentrent.

Durant tout le chemin, Juan avait tenté de divertir les fillettes en leur proposant des chansons ou des récits de voyages. Grâce s'émerveillait de tout, même si Cassandre demeurait plus discrète. Juan espérait qu'Irène saurait lui rendre une enfance. Cette petite l'avait mérité.

Ils arrivèrent alors à la Rose Azul. Juan toqua à la porte. Irène l'entendit aussitôt et se leva pour aller ouvrir. Elle fit un grand sourire aux filles. Grâce vint aussitôt l'enlacer. Juan poussa un peu vers l'avant Cassandre pour qu'elle rentre. Irène l'observa.

- Entres-tu ?

- Non, j'ai encore une mission à remplir auprès de Doña Isabela. Il faut que je te ramène les papiers pour que tout soit en règle. Dormez donc tranquilles, je vous les rapporterai demain. Oh et je prendrai des nouvelles de votre autre protégé.

Il fit un clin d'oeil puis repartit après qu'Irène l'ai remercié d'un hochement de tête. La jeune mère regarda ensuite les filles avec un oeil attendri.

- Bien, maintenant que diriez-vous d'une bonne nuit de sommeil ? Nous aurons du travail demain.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Jeu 5 Déc - 23:12

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan25
Cassandre, 12 ans, esclave au Lupanar

Tout le long du chemin, Cassandre tint la main de Juan, comme si elle n'était qu'une enfant en bas âge. Cela la gênait un peu. Elle savait suivre sans risquer de se perdre. Elle dissimula cependant cette petite aigreur. Un esclave ne possédait aucun sentiment. Un postulat de base. Un esclave était un objet. Elle se laissa charmer par les récits de Juan qui contait avec aisance ses voyages et imagina avec plaisir les paysages ou les situations décrit.

A destination, le groupe stoppa devant une boutique. Dame Irène apparut sur le seuil et Grace se précipita vers elle. Quelle belle complicité ! Cassandre s'en sentit un peu jalouse. Irène lui demanda alors si elle entrait.


"Bien sur, maitresse."

Elle répondit d'une voix servile en baissant la tête puis entra dans la boutique. Irène se renseigna auprès de Juan pour savoir si celui-ci se joignait à eux. Il déclarait avoir des affaires à faire avec Isabelle. des papiers pour être en règles. Son acte de propriété ? Alors elle serait bien à Dame Irène... Cassandre observait l'intérieur de la boutique. des vêtements, des accessoires, des sacs... Il y avait plein de choses intéressantes. En tous les cas, cela semblait un commerce honnête.

Lorsque Irène proposa d'aller se coucher, Cassandre sentit son estomac se plaindre mais elle ne le signala pas. Un esclave ne rappelait pas ces chpses. Seul le maitre pouvait dire quand on mangeait, dormait et se reposait. Elle eut un sourire.


"D'accord. Où je me mets ? Je peux dormir dans un coin, maitresse, sur le sol."
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Ven 6 Déc - 15:31

Irène tiqua immédiatement au mot "maitresse". Isabelle ne mentait pas, il y aurait du travail... Juan l'observa mais elle lui fit signe qu'elle pouvait s'en occuper seul et le laissa partir.

Elle s'agenouilla devant Cassandre.

- Je veux que tu m'écoutes attentivement. Tu n'es pas une esclave ici, tu es une fille de la maison, comme Grâce, d'accord ?

L'intéressée sourit, espérant aussi que Cassandre finirait par s'y habituer. Elle tira alors un peu sur la robe de sa mère.

- Maman, pourrait-on manger ? J'ai un peu faim et je crois que Cassandre aussi mais elle ne le dit pas.

Irène se maudit d'être aussi négligente. Cette fillette avait la peau sur les os, il faudrait bien lui redonner un peu de poids. Elle alla chercher alors des petites miches de pain et du saucisson. Elle en donna une à chaque fille, avec un petit morceau de saucisson.

- mangez, puis nous irons bien vite nous coucher.

Grâce attaqua son pain et son saucisson avec appétit en regardant Cassandre pour l'encourager à manger. Elle faillit s'étouffer cependant quand elle parla de dormir sur le sol et Irène agrandit les yeux. Elle secoua la tête.

- Mais enfin, tu vas dormir avec nous bien sûr ! Puis demain, nous te trouverons de beaux vêtements.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Ven 6 Déc - 16:03

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan25
Cassandre, 12 ans, esclave au Lupanar

En apercevant l'expression du visage d'Irène, Cassandre prit aussitôt peur. Elle était contrariée. Quelle bêtise avait-elle pu commettre ? A moins que ce ne soit une mauvaise humeur pas liée à elle ? Par prudence, la petite esclave se recula et se protégea la tête. Sa triste expérience lui avait appris qu'un maitre contrarié, ça frappait. Elle découvrit soudain, stupéfaite, Dame Irène s'agenouiller devant elle, comme si elle serait une égale, et lui dire qu'elle n'était pas une esclave dans cette maison mais une fille de la maison, comme Grace. Sa tête se tourna vers la fillette, prise d'un vertige. la situation était si inattendue.

"Une fille de la maison... Pas une esclave..."

Au milieu de ses mots confus, Cassandre laissa éclater ses émotions et fondit en larmes. Toute cette gentillesse et cette douceur la fragilisait. Elle s'était conditionnée pour supporter les difficultés et les bimades. Elle ne connaissait pas l'amour et la tendresse. elle bredouilla d'une toute petite voix :

"Me... merci."

Grâce interpella sa mère pour rappeler le moment du dîner et Cassandre lui en fut reconnaissante. Elle observa où Dame Irène gardait sa nourriture pour le retenir et y aller ultérieurement puis s'installa timidement à table. Cette fois, Grace n'eut pas besoin de l'encourager. La fillette saisit plus spontanément du pain et du saucisson pour se régaler. Affamée, elle dévora de bon appétit
et eut vite fini, habituée à engloutir vite le peu de ses rations qu'on lui accordait par peur les voir retirer de sa bouche.

Dame Irène réagit ensuite sur son lieu de couchage et se refusait à la laisser dormir au sol. Elle un instant une crainte et ne put s'empêcher de demander, tremblante :


"Si je dors dans un lit, c'est pas avec un homme ?"

Elle savait trop, au Lupanar, ce que signifiait "aller au lit".

"Quoi Mais... Mes vêtements, ils sont bien ! Ils sont même pas sales ! Il y a bien ru un trou de temps en temps mais j'ai si bien recousu qu'on voit pas ! Faut pas faire des dépenses inutiles comme ça, maitresse ! euh ... madame. L'argent, ça doit être gardé pour ce qui est important, pas superflu."
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Sam 7 Déc - 10:26

Irène vit immédiatement le geste qu'esquissa Cassandre pour se protéger. Sainte Vierge, qu'avait-on bien pu faire à cette enfant ? Un sentiment de révolte gronda en elle. Comment pouvait-on se permettre d'ainsi poser la main sur quelqu'un, de lui faire une telle violence ? Cependant elle s'adoucit pour ne rien laisser paraître à Cassandre ces mauvais gens auraient bien ce qu'ils méritaient tôt ou tard.

Irène la prit dans ses bras dès qu'elle se mit à pleurer. Bien évidemment, elle ne devait pas avoir l'habitude. Cela changerait, et bien vite.

- Tu n'as pas à me remercier, c'est normal.

Lorsque vint le repas, alors que Grâce grignotait tranquillement, Cassandre mangeait bien plus vite au point qu'Irène craigne qu'elle ne se fasse mal au ventre.

- Tu sais, tu peux manger plus lentement ici. Il est important de savourer pour avoir l'estomac bien rempli sinon il réclame vite un autre dû. Je me doute qu'on a dû te priver de nourriture, mais ce ne sera pas le cas ici.

L'autre remarque de Cassandre lui arracha une expression de surprise. On la forçait déjà à son âge à... Pour l'amour de la Vierge, c'était véritablement inhumain... heureusement qu'Isabelle allait bien vite reprendre cela en main. Irène s'efforça de sourire pour la rassurer.

- Le seul homme de la maison pour l'instant est Ludovic et je ne pense pas que tu aies grand-chose à craindre de lui car il reste toujours sagement dans son berceau.

L'enfant dans les bras d'Irène gazouilla d'ailleurs. Irène repensa un moment avec nostalgie à Alexandre, le jour où il était arrivé. Il aurait dû être encore chez eux ce soir et Tristan aussi. Pourquoi fallait-il que la vie se montre si hasardeuse ? Enfin, ce n'était pas à elle d'en décider. Quand Cassandre se mit à paniquer, elle ne put s'empêcher de rire.

- L'argent n'est jamais dépensé inutilement. Et puis je ne parlait pas nécessairement de les acheter. Nous avons tout ce qu'il faut de tissu ici, nous allons simplement les faire.

- Oh oui ! Tu verras ce amusant, maman coud tellement bien et elle pourra nous montrer pleins de belles choses !

- Et ne m'appelle pas non plus madame. Irène ce sera très bien.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Sam 7 Déc - 11:28

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan25
Cassandre, 12 ans, esclave

Le câlin d'Irène donna une sensation nouvelle étrange à Cassandre. C'était doux, agréable... Elle se laissa cajoler et laiss son corps se blottir contre celui de la mère de famille. Peu à peu ses pleurs cessèrent, essuyés par la tendresse chaleureuse.

Lors du repas, alors que Cassandre s'empressait de manger vite par peur de voir la nourriture disparaitre, Irène lui adressa une remarque à ce sujet. Elle baissa la tête, gênée.


"Pardon. c'est juste que... Les esclaves, normalement, on les considère comme des bouches inutiles. Nous sommes seulement des outils et un outil, ça mange un minimum, pour pas piller les ressources du maitre. C'est monsieur Greeklocks qui m'a expliqué quand les gens du tribunal m'ont amené à son commerce. Je ne comprenais pas pourquoi j'étais là-bas. Il disait que j'étais reconnue comme parasite et les parasites devenaient des esclaves et les esclaves n'avaient que le droit de se taire et d'obéir."

Son visage était devenu sombre à ces mauvais souvenirs. Elle se rappelait surtout de ce marquage épouvantable et cette terreur viscérale quand le fer s'approchait d'elle alors qu'un homme l’immobilisait au sol car elle essayait de se débattre. Elle se rappela non pas sans fierté avoir mordu Greeklocks au bras. En avait-il gardé une cicatrice ? Il s'en moquerait bien. Ce vilain bougre continuait à soumettre des malheureux qui ne demandaient rien à personne, sauf la tranquillité, pour les vendre ensuite à des gens qui les exploitaient. Son cœur se serrait et débordait de rage.

"Dites... pourquoi vous n'êtes comme ça ?"

Cassandre hésita avant de poursuivre, encore gênée de risquer de prononcer des paroles interdites.

"Pourquoi vous me traitez si gentiment, comme si j'étais votre égale ? C'est... pas normal."

Peu après, Irène la rassurait sur la situation du couchage et elle eut un sourire sur la petite moquerie du fait que Ludovic serait le seul homme de la maison. Cassandre contempla avec émerveillement le bébé si adorable. Il n'y avait effectivement rien à craindre d'un être à cet âge. Elle se leva de table, oubliant toute politesse et ignorant la réponse de Dame Irène au sujet de l'argent lorsque Ludovic commença à gazouiller. ses petits cris la charmèrent et la plongèrent dans un état d'hypnose. Elle se pencha au-dessus du berceau du petit et lui sourit puis lui grattouilla le ventre.

"Il est trop mignon ce petit ! Je peux prendre dans les bras ? Je peux ?"

En cet instant, toute la noirceur s'était envolée de son esprit et Cassandre redevenait enfin une petite fille normale qui souhaitait jouer avec le bébé.
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Dim 8 Déc - 21:12

Irène sentit que sa tendresse allait droit au cœur de Cassandre. Tant mieux, il était bien temps. Elle lui sourit avec indulgence à son intervention. Elle secoua la tête d'un air navré.

- Je sais bien. Mais désormais ce sera différent et je tiens à ce que tu manges bien. Tu ne dois plus te penser en temps qu'esclave.

Elle grimaça un peu aux dires de Cassandre.

- Je n'ai jamais adhéré à ce genre d'idées. Tu es née comme nous, il n'est pas juste de réduire nos semblables à des moins-que-rien pour un prétexte de capture ou de conquête. Dieu n'a certainement pas voulu ça pour ses enfants.

Elle sourit quand Cassandre lui demanda pourquoi elle ne pensait pas ainsi.

- Je n'ai pas été élevée comme ça. Je pense qu'il n'est pas dans notre nature d'asservir. Les hommes aiment à croire cela car ils se plaisent à dominer les autres pour se complaire dans leur puissance. Cependant je suis convaincue que ce n'est pas la voie que notre Seigneur veut que nous empruntions. Il n'est pas venu nous dire de nous aimez les uns les autres pour ensuite nous voir nous déchirer dans des guerres puis ramener de pauvres enfants pour en faire des esclaves.

Grâce observait sa mère avec admiration. Elle parlait si bien, avec tant de sagesse. Elle espérait devenir ainsi une fois plus grande. Irène remarqua alors le tendre regard de Cassandre sur Ludovic. Elle le lui tendit.

- Mais oui bien sûr. Après tout, j'aurais bien besoin que tu m'aides parfois avec lui ici, si cela ne te dérange pas.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Dim 8 Déc - 21:35

Cassandre était enchantée de pouvoir jouer avec le bébé. il était si mignon à gazouiller gentiment. Elle se pencha pour le prendre dans ses bras et commença à l'amuser. Elle riait en même temps que le petit Ludovic, toute heureuse.

"Il est trop mignon !"

Prise dans le jeu, la fillette n'entendit pas tout de suite les réponses que lui faisaient Irène. Ses doigts chatouillaient le ventre de Ludovic. Elle finit par prêter attention aux explications. Son raisonnement était juste, basée sur la foi et la religion. Elle ne parlait cependant que des esclaves ramenés des terres annexées. Elle soupira. Il existait... d'autres cas. Cassandre hésita puis dit :

"Je suis née à Monbrina et non sur une terre étrangère. Je n'ai pas été capturée et déporté. j'ai juste eu... une mauvaise chance. Mon père a été ruiné et condamné à la prison pour dettes. Mes deux sœurs aînées, elles ont cru ça malin de devenir putes."

Malgré elle, elle ne sut retenir de l'aigreur sur ce choix de vie de ses deux ainées.

"Elles sont mortes. De maladie. je l'ai même pas su tout de suite. Moi, je me suis retrouvée seule. Je mendiais dans la rue, devant une église.. Il y a un soldat du guet qui m'a vu, qui a dit que c'était illégal d'importuner les honnêtes gens. Et après ça, après ça, j'ai été asservi. Pour parasitisme ils ont dit. Et puis, j'ai été vendu à l'intendant du Lupanar comme servante."

Sa voix se baissa en évoquant les souvenirs de Bastien. Elle chassa ces pensées et se concentra sur Ludovic qui riait dans ses bras. Cassandre se pencha et l'embrassa puis continua à le chatouiller.

"Il est si mignon ! "
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Sam 14 Déc - 23:33

Irène s'attendrit devant l'image de Cassandre et de son fils. Son sourire fnlancha cependant quand elle apprit l'histoire de la petite.

- Seigneur... La cruauté n'a donc aucune limite... Comment peut-on ainsi asservir une enfant. Ou même des adolescents. Je trouve encore aujourd'hui excessive la punition qu'on subit Alexandre et Tristan... Ce n'était pas juste. personne ne devrait voir sa liberté lui être ainsi enlevée...

Elle frissonna des histoires de la fillette mais préféra ne rien relever et poser une main sur son épaule.

- Mais tout cela appartient maintenant au passé. Tu es avec nous maintenant et il ne peut plus rien t'arriver. Dès que j'aurais tes papiers, je verrai s'il est possible de te faire affranchir. Ainsi tu seras de nouveau libre.

Ludovic pour sa part gazouilla alors que sa soeur venait près de Cassandre pour elle aussi admirer son frère.

- Je crois qu'il aime tes compliments.

Irène observa avec un sourire la scène avant de frapper doucement dans ses mains.

- Bien, mesdemoiselles il va maintenant être temps d'aller au lit.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Sam 14 Déc - 23:52

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan25
Cassandre, 12 ans, esclave

Cassandre écouta à peine les agacements qu'exprimaient Dame Irène sur sa situation et ce que représentait l'esclavage. Elle préférait continuer à jouer avec le petit Ludovic qui gazouillait si adorablement. Elle lui donna plusieurs baisers, attendri par cette petite frimousse si mignonne. Grace les rejoignit et Cassandre lui sourit à son intervention.

"Tu crois ? J'espère ! En tous cas, je l'aime beaucoup, ton petit frère !"

Elle continua à chatouiller le ventre du petit Ludovic. Le bébé rit aux éclats, remuant les bras. La fillette pencha la tête et embrassa son ventre. Un large sourire ornait leurs visages à tous deux.


"Il a l'air d'adorer ça, les bisous !"

Soudain, Cassandre surprit des paroles de Dame Irène qui parlait de tenter d'obtenir son affranchissement une fois ses papiers entre ses mains. Serait-ce réellement possible ? Elle avait un gros doute. Mais pourquoi pas ? Si cela fonctionnait, tant mieux. Autrement, sa situation n'était plus si mauvaise que cela.

Lorsqu'un bâillement s'échappa de sa gorge, Dame Irène proposa d'aller se coucher. Cassandre serra le bébé contre elle puis, timide, dit :


"Où dois-je dormir alors ?"
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Dim 15 Déc - 21:50

Grâce se pencha un peu plus sur le berceau avant d'oser dire d'une petite voix.

- Tu sais... maintenant c'est aussi un peu ton petit frère.

irène fut touché par la sollicitude de sa fille. Elle avait toujours un mot juste pour réconforter. Elle tenait cela de sa grand-mère. Elle hocha la tête à la réflexion de Cassandre.

- Il est affectueux, c'est certain.

Irène prit alors doucement le bébé des bras de Cassandre. Il avait tellement ri qu'il en ballait maintenant. Il ne mettrait pas longtemps à s'endormir, c'est certain. Irène affirma alors :

- Nous montons en haut. Tu vas dormir dans le grand lit avec Grâce et moi et demain nous monterons un matelas ou nous trouverons un coin de la pièce plus approprié.

Sur ces dires, elle grimpa l'escalier, avec Grâce qui trottinait derrière sa mère.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Dim 15 Déc - 21:59

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan25
Cassandre, 12 ans, esclave

Cassandre rougissait des paroles prononcées par Grace. Ses yeux se posèrent en même temps vers le bébé entre ses bras. Un petit frère... Une famille... Elle n'aurait jamais cru cela possible. Elle était une petite orpheline. Sans ressources. Il faudrait remercier longuement la Sainte-Vierge et Sainte-Rita pour ce miracle.

Dame Irène lui reprit ensuite son fils puis donna ses instructions. Habituée à l'obéissance, Cassandre monta la première l'escalier et découvrit l'étage. Le grand lit les attendait. Si confortable. Elle allait vraiment y dormir ? Ce n'était pas une plaisanterie ? Elle s'approcha timidement puis s'agenouilla devant et joignit les mains l'une sur l'autre pour commencer à réciter ses prières.

Dans son recueillement, Cassandre paraissait encore plus fragile qu'elle ne l'était réellement. Elle s'abandonnait entièrement à la prière et confiait aux messagers du bon Dieu ses remerciements puis ses petites demandes pour garder Isabelle, Dame Irène et Grace en bonne santé. Elle pria longtemps, ressentant comme toujours un profond apaisement à cette occasion.
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Sam 28 Déc - 21:58

Toute la petite famille monta. Irène laissa Cassandre et Grâce un moment pour coucher Ludovic dans son berceau. Grâce resta auprès de sa nouvelle soeur et s'agenouilla aussi. Elle imita la jeune fille, voulant lui parler mais attendit un peu et finalement osa lui souffler :

- Dis, qui tu prie-toi ? Est-ce que tu le fais longtemps ?
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Dim 29 Déc - 12:57

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan25
Cassandre, 12 ans, esclave

A la toute fin de as prière, Cassandre se signa puis demeura quelques instants dans un entre deux bien agréable où on ne ressentait ni peur ni inquiétude. Seulement l'amour protecteur et bienveillant qui avait trouvé le chemin de son cœur. Elle perçut alors la voix curieuse de Grace qui l'avait rejointe.

"Je prie la Sainte-Vierge, puis Sainte-Zita, la patronne des servantes. On dit qu'elle veille sur le sort des servantes et les aide dans leur situation. Elle a bien agi avec moi. Je n'arrive pas encore à y croire."

Cassandre se leva et monta sur le lit qui était si confortable. Sa main toucha le matelas, puis les couvertures. Elle avait vraiment y dormir ? Ce n'était pas un rêve ?
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Dim 29 Déc - 21:41

Grâce écouta avec attention.

- Oh... moi aussi je prie la Vierge avec maman, mais je ne connaissais pas Sainte-Zita.

Elle lui sourit ensuite alors qu'elle commençait à ôter sa robe pour ne laisser que sa petite chemise. Elle monta alors sur le lit en attendant sa mère qui sortait une petit chemise de nuit de son coffre. Elle la tendit vers Cassandre.

- Tiens, ça appartenait à une de mes nièces, cela devrait te suffire pour la nuit.

Elle la lui tendit en espérant que cela lui conviendrait.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Dim 29 Déc - 21:57

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan27
Cassandre, 12 ans, esclave au Lupanar

Cassandre eut un sourire tendre pour Grace.

"C'est la patronne des servantes. C'est normal que tu ne la connaisses pas : tu n'en as pas besoin."

Dame Irène lui tendit peu après une chemise de nuit qui laissa la fillette dubitative. C'était vraiment pour elle ? Quel beau tissu ! Elle retira avec délicatesse sa robe et son tablier pour les plier soigneusement avant de les poser dans un coin propre. elle enfila ensuite le vêtement prêté, ressentant un vertige étrange à porter une telle chose.


"Merci, madame Irène ! C'est vraiment beau et confortable !"

Cassandre inclina la tête très respectueusement puis se glissa dans le lit. Elle attendit que Grace vienne al rejoigne et se décida à lui raconter la belle histoire de Sainte-Zita.

"Zita, c'était une jeune femme très gentille, très pieuse. A ses douze ans, elle a été placée comme servante chez des maitres riches. Elle se levait chaque matin tôt pour assister à la messe. elle subissait des brimades des autres brimades mais ne se plaignait pas et ne se révoltait pas. Elle restait digne et modeste. Elle supportait tout avec patience et douceur. Elle accueillait même les miséreuses dans son lit et dormait elle à même le sol. Malgré sa piété immense, maitres et domestiques continuaient à l'exploiter jusqu'au jour où sa bonté fut reconnue. Ses maitres et collègues commencèrent à s'amender. Puis, un jour, elle tomba malade, s'alita, et mourut. Mais grâce à sa dévotion qui fut totale as vie durant, Dieu lui permis de devenir une Sainte. La Sainte qui veillait sur les servantes, comme celle qu'elle avait éét."

Cassandre sourit doucement.

"C'est une belle histoire, non ?"

Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Lun 30 Déc - 21:33

Grâce hocha sagement la tête alors qu'elle attendait sa mère en écoutant Cassandre.

- Mais maman dit que tous les saints sont importants ! Quand on était dans notre ancienne maison, tous les dimanches après la messe, le père Jacques il me racontait des histoires.

Irène sourit à ce souvenir alors qu'elle laissait Cassandre s'habiller. Elle lui fit un sourire en voyant que cela lui convenait.

- Parfait. Je pourrai te donner d'autres robes de mes nièces en attendant que tu puisses avoir les tiennes.

Elle se change elle même, dénouant ses longs cheveux noirs en une natte. Elle s'assoit alors sur le lit et tresse les cheveux de Grâce pour la nuit en écoutant elle aussi l'histoire de sainte Zita. Grâce est véritablement captivée. Elle bat des mains à la fin.

- Oh oui, c'est très beau ! C'est une belle leçon de courage, n'est-ce pas maman ?

- C'est vrai, c'est une jolie histoire. Je ne connaissais pas Sainte Zita, je suis ravie de la découvrir.

- Est-ce qu'elle pourrait en raconter une autre ?

- Peut-être demain mon ange. la journée a été longue, je pense que nous avons tous besoin de nous reposer.

Grâce obéit sagement et se glisse aussitôt sous les couvertures. Irène lève la couette puis invite Cassandre à s'y glisser avant elle.
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Lun 30 Déc - 22:01

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan27
Cassandre, 12 ans, esclave

Cassandre baissa la tête, intimidée, aux reproches que semblaient lui adresser Grace. Elle murmura :


"Je sais... Mais Sainte-Zita est la patronne des servante. je suis servante. alors c'est normal pour moi de al prier plus que les autres, non ?"

Elle préféra ne pas insister. Ce n'était pas le rôle d'une esclave de tenir tête à une personne libre, pas même à une enfant plus jeune qu'elle. La fillette se tourna vers Dame Irène et lui témoigna sa reconnaissance d'un large sourire sincère.

"Vous êtes si gentille. Mais si vous avez des robes alors n'en faites pas pour moi, voyons ! ce ne serait pas la peine de gaspiller !"

Tout au long du récit, Cassandre s'amusa à conter et à observer les réactions de sa cadette. Grace était une spectatrice forte réceptive. A la fin, ses compliments la firent rougir, comme ceux de sa mère.

"Oui. Je pourrais t'en raconter plein des histoires de Saints et de Saintes. Au Lupanar, de temps en temps, Louise nous lisais la Bible ou nous faisait des résumés de certaines histoire. Elle sait lire, Louise, c'est si rare."

Elle eut une pensée pour son ami Arthur qui se trouvait dans la cave encore. No. Isabelle devait l'avoir trouvé. Il était sauvé lui aussi. Allait-il continuer son apprentissage de la lecture ? Elle n'arriva pas à y songer davantage. la fatigue la saisissait et troublait son jugement. Elle glissa dans le lit sous l'invitation de Dame Irène et s'endormit à peine sa tête posée sur l'oreiller.
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Irène d'Aubeville le Mar 31 Déc - 14:58

Grâce réfléchit à l'affirmation.

- Oui, tu as peut-être raison.

Irène secoua alors la tête quand Cassandre protesta.

- C'est loin d'être du gaspillage. Tu as été privée toute ta vie, je pense que ce n'est au contraire que justice de te donner maintenant.

Grâce lui sourit quand elle proposa de raconter encore des histoires. Elle hocha la tête avec enthousiasme.

- Un jour moi aussi je lirai la Bible en entier et je connaîtrai pleins d'histoires pour les raconter aux plus petits et à mes enfants !

Grâce elle aussi posa sa tête sur l'oreiller et rapidement se mit à ronfler doucement. Irène sourit, caressant les cheveux des deux filles et les prenant délicatement dans ses bras avant de s'endormir elle aussi.

Spoiler:
Bien, les voilà couchées :D
Irène d'Aubeville
Irène d'Aubeville
Artisan / Commerçant

Messages : 481
Date d'inscription : 30/12/2018
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Cassandre Velasquez le Mar 31 Déc - 18:13

Spoiler:
Oui, nos petites files toutes sages sont endormies :D

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Cassan27
Cassandre, 12 ans, esclave

Cassandre n'insista pas sur les paroles de Dame Irène mais elle ne croyait guère en la justice. La justice... C'était la justice qui l'avait fait condamnée à l'asservissement. Alors elle ne voyait pas bien ce que cette notion pourrait lui apporter de bien. Oubliant ces idées qui devenaient floues, Cassandre se blottit dans le lit chaud et s'endormit en se mettant sucer son pouce.

Spoiler:
Tu les réveilles le lendemain ? :)
Cassandre Velasquez
Cassandre Velasquez
Esclave domestique

Messages : 631
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 17
Localisation : Entre la forêt et la ville

Feuille de personnage
Lien vers votre fiche personnage:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer Empty Re: [13 septembre, dans la soirée] [Terminé] La chaleur d'un foyer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum